Awa prend son poste

74
Tunnelier Awa
©Spie Batignolles

Awa. Tel est le nom du tunnelier du lot 3A de la ligne 18 du Grand Paris Express. Un tunnelier voué à fonctionner à l’énergie verte.

Le baptême des tunneliers est toujours une étape importante dans les chantiers souterrains. Pour celui destiné à creuser le lot 3A de la ligne 18, c’est le nom Awa qui lui a été donné. Celui-ci s’appelait auparavant Céline lorsqu’il travaillait sur le lot 1 de la ligne 18.

Awa doit entrer en fonction après une nouvelle phase de montage réalisée par 45 ouvriers. Et, c’est une première sur un chantier du Grand Paris Express, il fonctionnera à l’énergie verte. En effet, le groupement, en accord avec ses engagements RSE a choisi de l’alimenter à 100 % avec des énergies renouvelables.

Le dig tour 2024

Sous la maîtrise d’ouvrage de la Société des grands projets, le marché de génie civil du lot 3A de la ligne 18 a été confié au groupement composé de Spie batignolles génie civil, mandataire, Ferrovial et Spie batignolles valérian.

La mission d’Awa va attaquer

Le tronçon ouest de la ligne 18 correspond à un linéaire de 6,7 km de tunnel à creuser. Le marché comprend également le génie civil de trois gares et de huit ouvrages de service. Après une phase de travaux préparatoire, les travaux ont débuté en janvier 2023. Spie Batignolles fondation a réalisé entre juin et novembre une paroi lutécienne tirantée avant que le groupement effectue le béton projeté après la réalisation des plateformes. Le radier de la gare achevé en février a permis de débuter le montage d’Awa.

C’est au cours du mois de juin que le tunnelier Awa démarrera le creusement. Il se poursuivra jusqu’en 2026.
D’une masse de 1 800 tonnes et disposant d’une roue de coupe de 9 mètres de diamètre, Awa est un tunnelier à densité variable. En effet, ce mode de creusement a été privilégié pour assurer le passage dans les sables de Fontainebleau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × 3 =