Sany France s’installe en direct sur 3 grandes métropoles

337
Nicolas Legros et Pierre-Alban Raphanel, directeur de la future agence lyonnaise de Sany France sur le Dig Tour de Lyon

C’est sur le Dig Tour de Lyon que Sany France a officialisé sa nouvelle stratégie de distribution avec la création de 3 filiales à Paris, Lyon et Bordeaux. Cette organisation répond à la volonté du constructeur de consolider sa relation avec les grands comptes, loueurs et entreprises nationales.

Sur le Rhône, c’est Pierre-Alban Raphanel, un ex-Komatsu Lyon qui prend la direction. En Ile-de-France, une majeure partie de l’équipe de Sani IDF intègre les locaux du nouvel entrepôt des pièces détachées de Lisses en Essonne. Sur l’Aquitaine, l’implantation de Sany France sera officialisée sur la fin de l’année.

« Ces filiales de distribution viennent conforter notre politique grands comptes déjà engagée, puisque Sany est déjà référencée chez majors comme Loxam et autres loueurs régionaux. Pour cette clientèle exigeante sur le suivi des machines, ces implantations disposeront de moyens importants, techniciens et stocks intermédiaires de pièces détachées. Une façon de rassurer le marché sur nos ambitions dans le futur« , explique Nicolas Legros, directeur général de Sany France.

Le dig tour 2024

Sur Lyon, l’ouverture de la première agence régionale est prévue dès septembre, avec comme mission de couvrir une grande région Sud-Est pour le service après-vente des grands comptes nationaux, types loueurs. Ceci en mettant en place une équipe technique dédiée et un stock complémentaire de pièces à forte rotation.

 » Lyon est stratégique géographiquement sur un axe nord-sud et dynamisme économique. Pour y être représentatif, il faut y être implanté et parler le même langage que les locaux« , Pierre Alban Raphanel, dont le cursus est surtout technique, un avantage non négligeable dans ce métier.

Prendre la température du marché

être en prise directe avec le marché, c’est se rendre compte des vrais tendances à un instant t, sur les prix, la compétition, ceci sur des régions où les niveaux d’activité sont différentes. C’est aussi une possibilité de mettre en place une politique full services avec un support dédié, pour des entreprises implantées nationalement, voire internationalement. Intermat aura aussi révélateur de l’attractivité de notre marque et de cette nécessité de nous structurer encore plus, notamment pour être représentatif dans des métiers de spécialistes, comme la démolition, le recyclage, la manutention, la location…. », souligne encore Nicolas Legros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatorze − dix =