Camion rétrofité hydrogène chez Point.P

210

Hyliko vient de fournir à Point.P deux camions rétrofités pour un fonctionnement à l’hydrogène vert, un porteur grue de 26 t, basé sur l’agence POINT.P Le Plessis-Pâté et un tracteur de 44 t, évoluant à partie de la base logistique Ile-de-France de Brie-Comte-Robert pour les livraisons agences.

Ces deux camions, dont l’autonomie est estimé à deux jours, sont opérationnels dans le cadre de mission de livraison urbaine, sans nuisance sonore et dans un confort optimal aux conducteurs. Pour les clients, c’est aussi l’opportunité de bénéficier de livraisons bas-carbone et de pouvoir agir à la baisse sur leurs émissions de scope 3, c’est-à-dire leurs émissions de gaz à effet de serre indirectes.

L’enjeu de ce projet repose sur la capacité technique de rétrofiter un camion et ainsi donner une seconde vie à des véhicules de 5 ans, qui sans cela, auraient été remplacés par des neufs. Ils roulent sans émetre ni CO2 ni particules fines et ultrafines à l’échappement et en rejetant de l’eau à la place.

Le dig tour 2024

Leur temps de rechargement est d’une vingtaine de minutes et avec 2 jours d’autonomie, ces camions sont de véritables atouts pour des opérations de transport propre.

Résultats concrets

Depuis 2017, les émissions de CO2 des livraisons de Point.P ont été réduites de 32%, en passant de 70 000 t à 47 000 t. « La mise en exploitation des deux camions rétrofités à hydrogène pour nos livraisons quotidiennes illustre de manière très concrète notre ambition et notre engagement en matière de décarbonation. À terme, si les tests sont concluants, c’est plus de cent véhicules qui seront dotés de cette technologie brevetée. Notre objectif : atteindre une réduction des émissions de CO2 de 50% à très court terme. C’est notre responsabilité de leader d’inspirer et d’entrainer notre éco-système afin de réduire au maximum l’impact environnemental de notre activité», Nicolas Godet, Directeur Général de Point.P

Un engagement ancien

Point.P a fait depuis 2012 le choix d’intégrer des pratiques durables et des technologies innovantes pour diminuer ses émissions de CO2. L’une des pistes pour parvenir à diminuer son empreinte carbone concerne sa flotte de véhicules. Si la mise en route de deux camions rétrofit hydrogène vert est un évènement marquant, il s’inscrit dans une politique au long cours marquée par la conception d’un bouquet de solutions dirigées vers le même objectif : limiter, voire annuler, les émissions de CO2 de Point.P.

2012 : introduction des premiers camions fonctionnant au gaz naturel.

2017 : utilisation du biogaz, un gaz issu de la méthanisation, en partenariat avec Engie et application à une cinquantaine de véhicules.

2019 : mise en place d’un outil de pilotage de la consommation de carburant, Fleetenergies. Cet outil, adapté à toute la flotte a déjà permis de réduire la consommation de carburant de plus de 10%, passant de 45 litres aux 100 km à 40 litres aux 100 km, grâce à des formations en éco-conduite et des applications pour les conducteurs.

2021 : POINT.P s’intéresse aux biocarburants comme le B100 (huile de colza) et le HVO (huile végétale hydrotraitée) afin de se doter d’une flotte constituée de véhicules multi-énergies.

2022 : partenariat avec Hyliko pour la mise en place de camions hydrogène vert. Il inclut la mise à disposition de véhicules rétrofités hydrogène, des stations d’approvisionnement en hydrogène vert et des services permettant la maintenance des véhicules et le suivi de la décarbonation. En parallèle, l’Enseigne s’intéresse aux véhicules électriques. Trois camions sont déjà en exploitation en Occitanie. Elle a également mis en place une politique d’optimisation des engins en fonction des besoins de livraison pour déterminer une typologie de flotte et adapter les réponses : 20% des livraisons sont inférieures à 500 kg et requièrent des véhicules utilitaires légers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

onze − quatre =