SERFIM T.I.C. innove pour la gestion de l’eau dans la Métropole de Lyon

76

SERFIM T.I.C. et Albertazzi (SERFIM Eau) ont remporté le marché des Eaux du Grand Lyon pour le remplacement de centaines de capteurs (appelés dataloggers) obsolètes. Mais aussi des valises de comptage Mobil’Eau pour usagers professionnels.

Le Dig Tour 2024

Dans le cadre de cette grosse opération technique, SERFIM T.I.C. et Albertazzi ont opté pour une solution basée sur l’Internet des Objets (IoT – Internet of Things) avec la mise en place de dataloggers connectés aux compteurs d’eau. En plus de la remontée des informations de débit et de pression des canalisations, via un réseau de télécommunication 4G, cette surveillance en temps réel garantira une détection proactive des fuites. L’idée est d’assurer la qualité et la fiabilité de l’approvisionnement en eau potable dans la Métropole de Lyon.

« Nous avons répondu à cet appel d’offres avec Albertazzi car nous sommes à la frontière entre nos deux métiers, l’eau et l’Internet des Objets. À l’heure où l’eau est devenue une ressource précieuse et vitale, l’Internet des Objets apporte sa contribution pour une meilleure surveillance des réseaux de distribution », témoigne Marc Charrondière – Responsable développement IoT chez SERFIM T.I.C.

JCB 18Z

Albertazzi intervenant au quotidien sur les marchés du Grand Lyon fait ainsi bénéficier de son expertise en canalisations à SERFIM T.I.C. « Avec l’ensemble des compétences et des ressources disponibles ainsi mutualisées, nous apportons des moyens et des savoirs additionnés. La synergie est notre moteur de performance », assure de son côté Fabien Archier – Responsable Albertazzi Agence Vienne et Responsable activité pompage.

Renouvellement des valises Mobil’Eau

Les valises Mobil’Eau des Eaux du Grand Lyon sont un dispositif de comptage mobile de la consommation d’eau, offrant aux professionnels la possibilité de suivre leur consommation lors du raccordement au réseau d’eau potable (sur des chantiers par exemple). Pour améliorer leur fonctionnement, SERFIM T.I.C. intervient pour les mettre à niveau. La tuyauterie est conservée tandis que des systèmes GPS et de télérelève sont intégrés aux compteurs existants.

L’enjeu est de fournir des valises avec une autonomie de plusieurs années en utilisant le réseau de télécommunication NB-IoT (équivalent à de la 4G bas débit) pour remplacer le réseau 2G actuel. Les données de consommation récoltées grâce aux capteurs remontent sur une plateforme logicielle conçue par SERFIM T.I.C. qui traite ces données (détection des fuites, contrôles du débit et des consommations…), et permet de réduire les risques de gaspillage, et contribuer ainsi à la préservation de la ressource en eau.

Des territoires intelligents et responsables

Les réseaux bas débit sont parfaitement adaptés à l’Internet des Objets. Leurs caractéristiques permettent de mettre en réseau une multitude de capteurs et d’autres objets connectés afin de rendre nos territoires plus intelligents et plus responsables.
SERFIM T.I.C. réaffirme son engagement en faveur de l’innovation et de la durabilité avec ces marchés remportés pour les Eaux du Grand Lyon. En développant une approche innovante, SERFIM T.I.C. s’engage à créer un produit sur mesure, caractérisé par une technologie ultrabasse consommation et une autonomie accrue. En contribuant ainsi à la préservation de la précieuse ressource qu’est l’eau, SERFIM T.I.C. démontre une fois de plus son engagement envers un avenir durable et responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

10 − dix =