Liebherr investit près de 200 M€ en France

212
Liebherr met 170 M€ sur la table pour construire une nouvelle usine en Alsace.

C’est dans son fief alsacien que le groupe Liebherr relocalise sa production de gros composants mécano-soudés de pelles. Ainsi que le pré-assemblage des cabines. C’est sur le parc industriel EcoRhena à Nambsheim, un site multimodal, que la production débutera dès 2025. Cet investissement massif de 170 millions d’euros permet de créer plus de 300 emplois.

Le Dig Tour 2024

Cette nouvelle usine implantée sur un terrain d’une surface de 47 ha alimentera principalement l’usine de pelles de Colmar. Le but de l’opération étant de s’affranchir des risques géopolitiques mondiaux, comme ce fut le cas pour Russie.

L’implantation dans le parc industriel de Nambsheim offrira à Liebherr un accès direct au port rhénan de Colmar/Neuf-Brisac. Les deux sites ayant le même Syndicat Mixte Ouvert. Non loin des frontières suisse et allemande et à proximité immédiate d’un centre de transport multimodal, le site d’EcoRhena offre une localisation assez idéale pour ce projet industriel de grande ampleur.

JCB 18Z

Deux activités distinctes

Cette nouvelle usine dédiée à la production de pièces mécano soudées est névralgique pour garantir la fabrication des pelles sur chenilles et sur pneus de Liebherr. Il s’agit notamment des composants du châssis ou du bras. Pour cela, plusieurs qualifications dans les domaines du soudage, de l’usinage et de l’ingénierie des installations sont en cours de recherche.

Une autre partie de la production sera dédiée au pré assemblage et au montage des cabines des engins de chantier Liebherr. Là aussi, des postes sont à pourvoir en assemblage et logistique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × cinq =