France Travaux sur Cordes, l’entité pour les cordistes

82
France Travaux sur Cordes

Il existe désormais une nouvelle entité dédiée à la filière cordiste en France: France Travaux sur Cordes. Elle est née de la fusion entre le Syndicat français des entreprises de travail en hauteur (SFETHT) et de Développement et Promotion des Métiers sur Cordes (DPMC). L’objectif: être plus fort ensemble.

Les missions de France Travaux sur Cordes seront variées. L’objectif est de représenter les entreprises de travaux sur cordes auprès des institutions publiques et privées et des donneurs d’ordre pour une meilleure reconnaissance de la profession. Le Syndicat souhaite accompagner ces entreprises du TP et du bâtiment dans la défense de leurs intérêts. Mais aussi d’assurer des cycles de formation certificant pour consolider les savoir-faire et les bonnes pratiques des cordistes.

Car, le rôle premier de France Travaux sur Cordes est de définir et promouvoir les exigences techniques et sécuritaires du métier pour les cordistes et les entreprises qui les emploient.

  • Yanmar gamme compacte
  • Le Dig Tour 2023

La fusion de ces deux entités a deux objectifs. Le premier est d’assurer une meilleure reconnaissance de cette profession qui arrive à maturité. Et, le second est de déployer des cursus de formations des professionnels des travaux sur cordes.

« Nous sommes ravis de pouvoir joindre les forces de deux entités qui ont toujours servi les intérêts, la sécurité et la promotion des travaux sur cordes. Le métier de cordiste est un métier d’équipe, qui ne s’improvise pas, où l’hyper-professionnalisation est primordiale. En tant que syndicat professionnel, nous devons être un garant de la fiabilité des entreprises qui ont pour activité principale ou secondaire les travaux d’accès difficile sur cordes. Nous voulons permettre à tous d’exercer ce métier passionnant dans les meilleures conditions de sécurité possible. », affirme Jacques Bordignon, Président de France Travaux sur Cordes. 

La sécurité des cordistes passe par la formation

Cette profession est soumise à une forte réglementation. Notamment pour des raisons sécuritaires. Il est donc essentiel d’avoir des règles professionnelles drastiques pour toutes les entreprises pratiquantes. Car, il n’est pas question de laisser au hasard la sécurité et les conditions de travail des cordistes. Aussi, France Travaux sur Cordes réalise un travail de fond auprès de ses adhérents et de toutes les entreprises de travaux d’accès difficile sur cordes.

Par ailleurs, le Syndicat collabore à l’élaboration du référentiel de certification Qualibat 1452. Car celui-ci est un gage de qualité, de fiabilité et de sécurité pour les donneurs d’ordres.

La qualification professionnelle est une condition primordiale pour assurer au travailleur la sécurité dans son travail. Le syndicat, en qualité de porteur des Certificats de Qualification Professionnel cordistes, s’engage donc à certifier l’emploi à partir de compétences techniques. De plus, il a la volonté de former des techniciens spécialisés. Par ailleurs, il veut accompagner les cordistes dans leur évolution de carrière.

Enfin, France Travaux sur Cordes collabore avec l’OPPBTP pour rédiger des guides professionnels métiers ou de secours sur cordes. Car la prévention des risques permettra aussi d’améliorer la sécurité sur les chantiers. Mais aussi de de redorer l’image des travaux sur cordes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

18 + 1 =