InfraClimat : Un outil digital pour gérer les aléas climatiques

45
InfraClimat

La FNTP lance InfraClimat, une plateforme digitale de visualisation des impacts du changement climatique sur les infrastructures françaises. Cette solution, développée par Onepoint est mise à disposition gratuitement en ligne et à destination de l’ensemble des collectivités françaises. L’outil vise à faire prendre conscience des risques, mais aussi des solutions existantes.

Le Dig Tour 2024

Qu’est-ce qu’une France à +4°C en 2100, correspondant à la trajectoire de référence pour l’adaptation au changement climatique élaborée par le GIEC ? Comment les aléas climatiques vont-ils impacter notre patrimoine d’infrastructures partout en France ? Quelles sont les solutions pour s’y préparer au mieux ? Quels types d’infrastructures peuvent protéger les territoires des effets du changement climatique ? 

En matière de changement climatique, tous les experts s’accordent sur un point : il y a urgence à agir !  Et pour ce faire, il convient de sensibiliser massivement citoyens et décideurs publics. C’est pour cela que la FNTP a développé InfraClimat.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

L’inaction aura de très lourdes conséquences

Selon un récent rapport de l’Ademe, le réchauffement climatique dans l’Hexagone pourrait coûter au moins 260 milliards d’euros par an d’ici la fin du siècle, si aucune politique d’adaptation et d’atténuation n’est mise en place. Il s’agit-là un coût bien supérieur aux efforts financiers que doit consentir notre pays pour assurer sa transition écologique. Et ce, en particulier pour les collectivités locales qui sont en première ligne. 

Les infrastructures représentent un patrimoine estimé à plus de 2 000 milliards d’euros en France. Présentes sur l’ensemble du territoire, elles sont les piliers des activités sociales et économiques. Mais, elles sont de plus en plus vulnérables face au changement climatique. « Les infrastructures structurent l’ensemble de notre territoire. Aucun territoire ne sera épargné par le changement climatique. Il est donc urgent d’adapter nos infrastructures ! », indique Alain Grizaud, président de la FNTP.

Sensibiliser, et permettre aux décideurs publics d’agir, c’est justement l’objectif premier d’InfraClimat. En effet, il n’existe pas d’outil cartographique simple permettant aux décideurs publics locaux et aux professionnels des infrastructures de se projeter dans les enjeux d’adaptation à l’échelle de leur territoire. Aussi, InfraClimat permet de disposer d’une information générale sur la nature des vulnérabilités auxquelles sont exposées les infrastructures. Et, elle apporte un panel de solutions existantes basées sur des cas d’usage ou des études et travaux. 

InfraClimat recense 5 aléas climatiques

La plateforme, développée depuis un an par Onepoint, s’appuie ainsi sur des sources de données nationales issues d’organismes publics de référence disponibles en open data.

La FNTP a retenu cinq aléas climatiques, compte-tenu de leur impact potentiellement important sur les infrastructures :

  • Les submersions marines : menacent les infrastructures côtières, les habitations et les installations touristiques, nécessitant des investissements importants pour la protection du littoral. 
  • Les vagues de chaleur : nécessitent des adaptations des infrastructures urbaines de mobilité, ainsi qu’une maintenance adaptée de toutes les infrastructures routières. 
  • Les inondations et les précipitations extrêmes : fragilisent les ouvrages d’art, impactent les réseaux d’eau pluviale et d’assainissement, entraînant pollutions et coupures d’eau.
  • La sècheresse et la chaleur extrême : impactent les infrastructures (ressuage, albedo…), augmentent la concentration de pollution, fragilisent les réseaux d’adduction d’eau… 
  • Le retrait-gonflement d’argile : fragilise les infrastructures routières en provoquant des mouvements de terrain.

Par ailleurs, trois types d’infrastructures sont adressées dans la plateforme. Ils permettent de disposer d’un éventail des différents types de vulnérabilités auxquelles elles sont exposées. Mais aussi de trouver des solutions existantes pour y faire face.

  • Les routes
  • Les ponts
  • Les stations d’épuration

« InfraClimat est une démarche de sensibilisation sur le rôle central des infrastructures dans l’adaptation au changement climatique. Face à la généralisation et à l’augmentation de l’impact des aléas climatiques sur tout le territoire, nous devons accélérer dans la connaissance des vulnérabilités et la mise en œuvre de solutions opérationnelles. », conclut Alain Grizaud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 − 12 =