Le eWorker Merlo en exclu sur le Dig Tour

178
Le pack de batteries est dimensionné pour offrir une grande autonomie, qui est d'environ 8 heures, et un temps de recharge compris entre 8 et 9 heures.

Sur l’étape de Toulouse, les visiteurs ont pu découvrir le Eworker 25.5-90 de Merlo chez VMS. Une avant-première sur un salon dédié à la construction

Equipé de batteries au plomb, plus économiques et faciles d’accès, ce eWorker Merlo 25.5 offre une capacité maximale de 2,5 t et 4.8 m de hauteur de travail. C’est le premier modèle télescopique 100 % électrique offrant une autonomie de 8 heures pour 8 heures de charge.

Ce modèle à 4 roues motrices dont 2 directrices, en plus de ses deux moteurs avant, reçoit un autre supplémentaire pour la traction arrière. Cela permet de transférer la force motrice au sol sur toutes les roues. Et donc une motricité en toutes circonstances, même en tout-terrain.

Le dig tour 2024

L’essieu arrière est oscillant jusqu’à 7 degrés et la capacité de traction maximale s’élève à 3 000 kg. La direction de l’eWorker se fait uniquement par les roues arrière, comme c’est le cas pour les élévateurs à fourches. L’angle de braquage atteint jusqu’à 85°, ce qui donne un rayon braquage très réduit de 3.300 mm.

Ce modèle reçoit une pompe hydraulique à cylindrée variable (Load Sensing), couplée à un moteur électrique et contrôlée par un joystick électronique adaptatif, capable d’assurer jusqu’à 3 mouvements en simultanée.

Le eWorker a été conçu sur une nouvelle plateforme, plus petit que le P27.6 thermique. Il pèse 4,7 t et fait 1540 mm de largeur sur 1985 mm de hauteur.

La conception de l’eWorker prévoit la possibilité de remplacer le park de batterie par un autre chargé, éliminant ainsi le temps d’attente pour la recharge. Un système pratique d’extraction rapide a été mis au point pour permettre de retirer et de remplacer la batterie déchargée en un peu plus de 5 minutes.

Pour maximiser l’efficacité de la machine, l’eWorker est muni d’un dispositif de récupération de l’énergie de freinage. Contrairement à un système de freinage dynamique traditionnel, le système de freinage régénératif convertit l’énergie cinétique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

trois + quinze =