Manu Lorraine anticipe déjà son succès

757
Manu Lorraine Jérôme Mampey Gérald Gismondi
Jérôme Mampey et Gérald Gismondi sur Le Dig Tour de Metz, une équipe de choc pour une année de choc

Après une année assez déstabilisante, Gérald Gismondi, seul aux manettes de Manu Lorraine et Manu Alsace depuis le départ de son père Hector, s’est mis en mode combatif pour 2021. Anticipant l’envolée du marché, il passe une belle commande chez Kobelco pour 60 pelles. Et embauche un responsable commercial et marketing, venu tout droit du camion, Jérôme Mampey.

« Nous avons été très perturbé en 2020 par les confinements successifs. Pris dans une tourmente anxiogène, tant pour mes équipes que nos clients. 2021 sera l’année de la renaissance pour Manu Lorraine et Manu Alsace. Dautant que nous avons le soutien imperfectible de notre premier fournisseur de machines, Kobelco. Une marque qui connait un succès grandissant sur le marché français. Dans ce climat de confiance restauré, j’ai fait le pari gagnant d’investir lourdement, avec une commande de 60 pelles Kobelco. Toutes vendues d’ailleurs« , déclare Gérald Gismondi, à la tête de l’organisation Manu Lorraine et Manu Alsace.

En parallèle, Jérôme Mampey vient renforcer les équipes en prenant la coordination du commerce et du marketing. Sa mission, booster les équipes et apporter son expérience de la vente acquise dans le monde du poids lourds. Pour une grande part liée de près aux TP et aux carrières.

tyrelease Euromaster

Expert industriel aussi

Et face aux sursauts du secteur de la construction, Gérald Gismondi sait qu’il peut compter sur son activité historique de carrossier de véhicules industriels (30 % du CA). Il représente les marques de grues Atlas, Hyva et les bennes Jocquin. En parallèle, il est historiquement implanté sur le marché de la manutention industrielle avec les pelles Atlas. Et celui du compactage avec Ammann.

« En étant présent depuis longtemps dans le milieu industriel, nous avons appris leur mode de fonctionner et leur politique de gestion des matériels avec des contrats d’entretien full service. Cela nous a obligé à mettre en place une force de frappe technique importante et mobile. Un support idéal pour proposer le même type de contrats dans le TP. A ce jour, nous gérons un parc de 160 machines en contrats longue durée de 36 à 60 mois. C’est une base financière solide pour assurer un développement serein et linéaire« , conclut Gérald Gismondi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − cinq =