Matériels TP : qui tire son épingle du jeu en 2020 ?

571
Seimat 2020
Le marché des matériels de terrassement est en 2020 dans le TOP 3 des meilleurs exercices depuis 10 ans. 2021 devrait être meilleur selon le Seimat (Julien Aurouze)

Tous les segments ou presque ont résisté en 2020, une année qualifiée de satisfaisante par les syndicats professionnels. En dehors des engins majoritairement facturés en direct par les constructeurs aux loueurs comme les télescopiques (approx. 7000 unités, soit -26 %/2020). Le marché s’est donc maintenu, revenant aux chiffres de 2018. Au-dessus des pronostics post premier confinement. Et ce n’est pas fini, les délais de livraison se tendent et les usines sont à bloc.

blank

En ce qui concerne les pelles compactes de 0 à 8 t, le marché approcherait les 12 000 unités. Soit un recul de près de 13  % par rapport à 2019 (13 659 unités). Un cru exceptionnel et année record supérieure à l’année de référence de 2007. Le report ou l’annulation des commandes des loueurs généralistes ou des grandes entreprises impactent plus directement les 0 à 6 t (-12,8 %). Les 6 à 8 t reculent de -10 %. En volume, 1 600 mini pelles de 0 à 6 t manqueraient à l’appel sur l’exercice 2020.

Cette évolution de la demande donne le réseau de distribution comme grand gagnant. Ce canal engendre 80 % des ventes de pelles compactes en France. Preuve encore une fois qu’en période de turbulences, le modèle économique de la distribution spécialisée fonctionne. Ceci tant en proximité, en expertise et qu’en services complémentaires comme la location multi-agences. 

blank

Par contre, cela ne change pas le classement par tonnage des mini-pelles. Le segment roi de la 2,5 à 3 t se renforce encore passant de 37 % en 2019 à près de 40 % en 2020 (4323 unités sur les 10 885 vendues). Le deuxième, de 1,6 t à 1,9 t représente 17 % des ventes (1 900 unités).

Ensuite, arrive les 5 à  6 t, avec 11 % du marché à 1 230 unités, en baisse de 3 points. Le léger retrait des pelles de 8 t modèle phare sur le segment des 6 à 12 t, est cohérent avec les tendances du marché, s’adressant pour l’essentiel à des utilisateurs finaux.

Quid du marché global

En ce qui concerne les matériels de terrassements, les chiffres annoncées par le Seimat donnent un marché à 21 036 unités en 2020. Ce qui le positionne dans le top 3 des ventes depuis 10 ans.

Sur le segment des matériels de terrassement lourd, pelles, chargeuses, tombereaux, le marché retombe à moins de 5 000 unités (5 713 en 2019). Les pelles sur chenilles > 12 t auraient reculé de 14, 6 % et celles sur pneus > 11 t de 10,6 %. Quant au marché global, il représenterait 43 000 matériels (plus de 50 000 en 2019).

Dans les différentes familles d’engins, des typologies disparaissent progressivement des écrans. Les tractopelles approchent le seuil des 300 unités.

Le Seimat anticipe pour 2021 une augmentation de 8,5 % du marché des matériels de terrassement à 22 800 unités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + 5 =