Kubota, valeur refuge

595
Kubota 13 TP Service
Kubota prévoit de vendre 3 300 mini pelles en 2021, dans un marché estimé à la hausse

Qui aurait parié que Kubota aurait un jour 30 % du marché de la mini-pelle en France. C’est pourtant une réalité en 2020. Dans cette année très spéciale, le constructeur prouve la résilience de son modèle, reposant sur un solide réseau de professionnels aguerris et convaincus par le bien fondé d’une stratégie acquise à 100 % à leur cause

Sturno offre d'emploi

Que l’on se rassure, Kubota n’est pas devenu un loueur. Mais bel en bien toujours le n°1 mondial de la mini pelle avec près de 25 % de PDM au niveau mondial et 25 % en Europe. Mais cela n’empêche pas d’avoir réussi le pari de faire de ses distributeurs des spécialistes de la location, en propre ou comme fournisseur des loueurs régionaux ou locaux.

En 2020, nos distributeurs ont continué d’investir dans notre marque, aussi confiant dans la qualité du produit que dans la politique que nous menons. Nos ventes à l’activité location de nos distributeurs, pour leurs parcs ou leurs clients loueurs représentent en 2020 un peu plus de 30 % de notre volume, soit en 2020, un peu plus de 1 000 machines sur les 3 300 pelles que nous avons facturé”, explique Olivier Boussion, directeur commercial de Kubota TP France.

blank

Et s’affranchissant des pronostics les plus alarmistes sur la crise sanitaire, la filiale française, 3ème marché européen pour la marque, a tenu ses engagements en livrant coute que coute son réseau.

Résultat, comme les facturations directes sur le marché du compact baisse, Kubota renforce encore un peu plus sa part de marché et approche les 30 % si on intègre les ventes outremer, où nos concessionnaires n’ont pas démérité malgré cette année Covid.

Fier de l’organisation

Kubota TP France est depuis longtemps en ordre de bataille pour affronter toutes les situations, même les plus soudaines, comme la crise du Covid. Une organisation solide qui lui permet de continuer à consolider son avance sur 2021.

Notre carnet de commande est bon, cela serait difficile de faire mieux. D’autant que nous devons gérer à la fois le passage au Stage V de nos mini-pelles et des délais qui ont tendance à s’allonger. S’expliquant logiquement par une demande toujours aussi soutenue en ce début d’année. Et notre usine allemande prévue pour fournir tous les marchés européens… »

 » De toutes les manières, les organisations industrielles sont comme cela et c’est le cas pour un peu près tous les constructeurs aujourd’hui. Malgré tout il faut rester confiant sur cet exercice où nous tablons sur le même niveau de ventes que l’année passée « , conclut Olivier Boussion.

Marché de la mini pelle en Europe 0 à 6 t (CECE)

  • 1/ Allemagne, – 5 %, 16 840 unités
  • 2 / Grande-Bretagne, – 6 %, 13 210 unités
  • 3 / France, – 14 %, 10 541 unités
  • 4 / Italie, – 8%, 8 400 unités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × 3 =