En direct des chantiers : pas de reprise possible à ce jour

303
Pandémie chantiers arrêt crise sanitaire
Pas de reprise des chantiers, après une enquête de la fédération nationale des travaux publics auprès de 1 500 entreprises

La Fédération Nationale des Travaux Publics a lancé une première enquête sur l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises des TP. 1 581 entreprises ont répondu.

blank

Le constat est sans appel, 80% des entreprises sont en arrêt total, moins de 10% des entreprises ont pu maintenir plus de 25% de leur activité. Alors que les collectivités locales et les entreprises publiques semblent privilégier l’arrêt ou l’ajournement des chantiers, l’Etat semble ne pas se prononcer pour une majorité des chantiers.

Le décalage de paiement ou les annulations de commandes restent encore, à ce stade de la crise, encore relativement faibles, sauf pour la clientèle privée. La problématique d’approvisionnement en matériaux et matériels est présente. Elle touche 90% des entreprises. Elle résulte principalement de la fermeture des sites des fournisseurs, industriels ou distributeurs. L’hébergement/restauration pour les salariés en déplacement restent une préoccupation également majeure.

  • blank
  • blank
  • blank

La quasi-totalité des entreprises a fait une demande d’activité partielle. Seules 1% des entreprises ont essuyé un refus, mais la plupart ont rencontré des difficultés dans leur démarche. Une reprise d’activité n’est pas envisageable dans le contexte de crise actuel en dehors d’activités très partielles.

58% des entreprises considèrent d’ailleurs qu’aucun de leur chantier ne revêt un caractère d’urgence. Seules 5% pensent que plus de la moitié de leur activité répond à ce critère d’urgence. 61% des entreprises estiment qu’elles pourraient mobiliser plus de la moitié de leurs effectifs.

Plus de 64% des entreprises indiquent que les collectivités locales et les entreprises publiques demandent l’ajournement ou l’arrêt de leurs chantiers. Elles ne sont que 39% dans le cas des commandes de l’Etat. L’absence de position sur la continuité ou non des chantiers reste importante. 45% des entreprises constatent une absence de position de l’Etat. 16% des entreprises indiquent que le secteur privé demande la continuité des chantiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

deux × 3 =