ESM TP : bons chez soi, forts ensemble

403
Michel Novellon VSM Hitachi
Michel Novellon, est dans la place depuis 1994 sur le Tarn. Il a su jouer la carte de la réunification des forces de 4 quatre mousquetaires de la distribution pour faire bloc face à la stratégie de distribution d'Hitachi en France.

Regroupement de quatre distributeurs Hitachi CE, ESM TP est une seule et unique entité pour représenter le constructeur japonais sur le grand Sud-ouest. A l’origine de ce concept, Michel Novellon. Il fédère les compétences de chacun dans un projet commun. Avec l’objectif de devenir plus fort face aux enjeux capitalistiques de la distribution de matériels TP.

blank

Belle histoire humaine que la création et le développement d’ESM TP pour représenter sur un grand quart de la France, soit 23 départements, la carte Hitachi CE. Au moment où le constructeur décide de limiter son réseau à 4 ou 5 entités à la surface financière conséquente.

Et au lieu de tenter de prendre le pouvoir les uns par rapport aux autres, les 4 patrons des concessions, XMTP en Aquitaine, Sud-Espace TP dans le Tarn, BTP Services dans les Landes, et Lima TP dans la Haute-Vienne se rapprochent pour s’unir à parts égales dans ESM TP.

blank

Résultat de l’opération réalisée en 2019, un premier exercice (1er juillet 2019 au 30 juin 2020) dégageant un chiffre d’affaires de 9,2 M€. Mais surtout la création de synergies effectives et efficaces. Tant sur le plan du fonctionnement de la structure que des partages de savoir-faire, d’organisation et de matériels disponibles. Mais aussi le développement de projets communs, comme la location.

Densification du service

Sans oublier une représentativité territoriale largement renforcée. C’est la garantie d’une proximité plus forte du service-après-vente. Avec 8 ateliers opérationnels et 26 techniciens sédentaires ou mobiles en fourgons ateliers. Les agences ESM TP sont localisées aux quatre coins du territoire : Limoges (87), Bordeaux (33), Orthez (64), Bayonne (64), Rabastens (81), Mazamet (81), Lézignan-Corbières (11).

Le principe, c’est que chacun reste maître chez lui. Préservant ainsi la même qualité dans la relation et dans la proximité avec son client. Tout en bénéficiant de la force de 4 “capital” additionnés de sociétés pour investir et faire tourner plus de stocks de machines et de pièces détachées. Ceci sans devoir lever des financements, ni dépendre d’institutions financières extérieurs. Notre poids sur le marché français nous permet d’espérer aussi d’être un partenaire sur le long terme d’Hitachi. Cela va d’ailleurs le sens de l’histoire de la distribution en général, tout comme dans l’automobile ou le poids lourd« , explique Michel Novellon, instigateur de ce projet.

S’afficher en grand

Si les secteurs géographiques restent les mêmes qu’auparavant pour les 4 partenaires, des accords ont pu être établis sur les prestations techniques. De même, chacun continue de gérer son propre parc de machines neuves, d’occasion ou en location. Mais si le cas se présente, les échanges de matériels sont facilités en fonction des disponibilités. Cela vise à renforcer la disponibilité de chacun.

Autre sujet en cours de discussion et de développement, une offre commune de location sur des matériels plus spécifiques. Histoire de se différencier avec le marché de la location généraliste. ESM TP exploite aussi le système mis en place par Hitachi du Rent-to-Rent. A ce jour, une quinzaine de machines est en service sur son secteur, pelles et chargeuses de production.

Nous rencontrons le même problème que les autres distributeurs Hitachi en France. Sur la question des approvisionnements de machines neuves. Une situation que nous subissons et qui n’a pas l’air de s’arranger. La location nous permet de palier sur certaines demandes, mais de façon limitée. Cependant, il nous pour nous capital de croire dans cette marque premium. Dont l’image de marque nous permet d’être bien présent sur le marché”, conclut Michel Novellon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 − trois =