DLR délivre ses trophées de la grue

92
blank

La Fédération des matériels de construction et de manutention – DLR et sa commission professionnelle des métiers et des matériels de la grue à tour – CPMDG, ont décerné, pour la quatrième année consécutive, les Trophées Grues à Tour.

La cérémonie de remise des Trophées de cette quatrième édition s’est déroulée dans les Salons Vénitiens du Musée des Arts Forains (Paris 12ème), le 05 décembre dernier, à l’occasion d’un dîner DLR réunissant les professionnels du secteur. 

Les gagnants des quatre catégories en lice ont reçu leur distinction des mains d’Albert GALOY, président de la CPMDG DLR. 

Le Dig Tour 2023

Montage GMA de l’année : Valente Grue Assistance 

Les équipes de Valente Grue Assistance se sont démarquées par la mise en place, en mai 2022, d’une grue IGO 15, à l’aide d’un Gapo (machine aux dimensions extrêmement compactes, agile et facile à manœuvrer avec sa télécommande à distance, son système de direction à 180°, et son essieu oscillant qui permet une adhérence maximale sur terrain accidenté et fortes montées et descentes) dans une rue à forte pente du village de Lhuis (01) avec accès et calage réduit, et un travail de la grue en flèche repliée. 

Le mot du jury : « Beau chantier de GMA où l’entreprise se positionne en réel apporteur de solution pour la réalisation du chantier de son client. Les équipes ont soigneusement planifié en amont les techniques de calage requises, avec cales et train de roues automoteur, ainsi que les mesures de sécurité indispensables sur ce type d’opération, combinant les contraintes de fort dénivelé et d’exiguïté du site. » 

Montage GME de l’année : FT Montage 

Les équipes de FT Montage ont procédé au montage d’une grue 150 EC-B 8 Litronic à l’aide d’un hélicoptère KAMOV-KA32, sur pieds de scellement, avec 45 m de flèche et 42 m de hauteur sous crochet, pour la construction d’un restaurant d’altitude et d’un téléphérique d’accès à la Mer de Glace à 1913 m d’altitude. 

Le mot du jury : « Montage d’exception réalisé dans des conditions exceptionnelles avec notamment des rotations très courtes de 10 à 12 minutes au regard des contraintes horaires et météorologiques. Cette forte cadence de rotation a nécessité une planification et une organisation pointilleuse. La coordination entre les différents acteurs a permis de garantir la réussite de cette belle opération de montage. » 

Innovation de l’année : Praxedo 

Le logiciel développé par la société PRAXEDO est une solution de digitalisation et d’optimisation de la planification des interventions. Il permet également la dématérialisation des bons d’interventions des techniciens intervenant sur le terrain pour des opérations de dépannage, de maintenance, d’installation et d’inspection de matériels. 

Le mot du jury : « Cette solution clé-en-main permet d’accompagner les techniciens dans la gestion de leur quotidien et simplifie les tâches administratives. L’outil offre une fluidité entre l’opérationnel et l’administratif qui facilite le travail des monteurs. Des informations telles que le pointage GPS des lieux de chantiers, la transmission immédiate des informations aux clients mais aussi la traçabilité au service de la sécurité, assurent un gain de temps et un confort essentiels pour nos métiers. » 

Chantier de l’année : Manitowoc 

Manitowoc a marqué cette édition des Trophées Grues à Tour avec le montage de deux grues MR295 sur châssis Y800 de 8 m, à la demande de Loga, sur un chantier de la Tour Mirabeau sur le quai d’Arenc dans le 2ème arrondissement de Marseille. Les grues ont été configurées avec 50 m de flèche et leur télescopage a été réalisé jusqu’à 80 m avec 4 ancrages. 

Le mot du jury : « Situé sur le périmètre d’Euroméditerranée, ce chantier au cadre citadin très restreint pour l’acheminement et le montage des grues a contraint les équipes à une très grande préparation en amont des opérations. La très bonne coordination a permis à ce chantier de faire face aux complexités inhérentes à l’environnement et aux conditions météorologiques changeantes. Les équipes de montage et de télescopage ont également dû faire preuve d’une grande flexibilité et des opérations de nuit et en week-end ont notamment été menées pour perturber le moins possible l’avancement du chantier et la production.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix − quatre =