Livraison : le blocage du canal de Suez empire une situation déjà critique

477
Canal de Suez Caterpillar

Les constructeurs qui produisent en Asie et surtout en Chine doivent faire face au blocage du canal de Suez. Comme Caterpillar qui envisage même des acheminements aériens pour éviter des fermetures d’usines en Europe.

Rototilt R1-R8

Caterpillar annonce déjà des retards d’au moins une semaine voire plus de ses expéditions d’Asie vers ses usines européennes. Cela ne fait empirer une situation sur les livraisons déjà très tendues, avec des retards programmés allant jusqu’à trois semaines. Alors que les pays du monde entier rouvrent, entraînant une demande soutenue pour les engins de TP.

L’énorme porte-conteneurs bloque le canal de Suez  depuis trois jours. Forçant d’autres navires à envisager des itinéraires alternatifs coûteux et chronophages. Ce qui menace déjà le commerce mondial des produits de base aux biens de consommation. Alors que certains bateaux sont déjà déroutés vers le sud de l’Afrique pour éviter l’embouteillage, Caterpillar annonce d’ailleurs être susceptible d’expédier des matériels lourds par voie aérienne si les retards peuvent risquer une fermeture des usines !

L’activité des usines américaines de Caterpillar se voit également freinée depuis début mars. Après des taux records de croissance à deux chiffres pendant la majeure partie du mois de février. Ce qui reflète ce que pourraient être les défis de la chaîne d’approvisionnement dans le secteur, selon le spécialiste économique Bloomberg. Caterpillar aura bénéficié avant cet événement d’une cotation record de son action à la bourse, ceci depuis 2006.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-sept − 7 =