ITT Mach10 dévoile la 11 t à pneus Doosan

792
Doosan DX100W
Un très beau coup de dessin donnant une ligne bien élancée pour cette nouvelle Doosan de 11 t sur pneus. On remarque le travail des ingénieurs coréens pour abaisser son centre de gravité et faciliter l'accès aux points d'entretien, tous regroupés à l'arrière. Accessibles directement dans le contrepoids moulé. Du beau travail pour un tonnage de pelle très recherché sur notre marché

En tournée française, la DX100W, première 11 t à pneus de Doosan, fait un stop à Lyon chez ITT Mach10. Issue d’une conception européenne, produite en Corée, elle adopte un moteur maison de 100 ch et une flèche articulée de série.

Le Dig Tour 2024

Attendue depuis 10 ans en Europe, l’inédite 11 t à pneus de Doosan fait ses premiers tours de roues dans les 22 concessions du réseau. De l’avis de Christophe Lajoie, chef de produits Doosan France, ce modèle répond bien aux cahiers de charges fixés par les utilisateurs français.

Centre de gravité bas, accès cabine facilité, gardes boue optionnels, 2 roues directrices (4 en option pour un rayon de rotation de 3,7 m), la DX100W se présente de série avec une flèche articulée et un déport en pied de flèche. Les dimensions de la flèche articulée sont de 1890 mm pour la section basse, 1880 mm pour celle intermédiaire et 2250 mm pour le balancier.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

En cabine, identique à la 6 t à pneus, on retrouve un grand écran de contrôle, un siège pneumatique, des commandes suspendues, des accoudoirs réglables sur plusieurs axes. Sans oublier une visibilité renforcée, même par temps pluvieux avec un essui glace sur parallélogramme

Sur ses premières impressions, Christophe Lajoie trouve ce modèle bien né, assez compact avec un rayon arrière de 1600 mm et avant de 1308 mm, assez basse pour renforcer sa stabilité. Et dynamique dans ses mouvements et ses déplacements. Elle reçoit un moteur Doosan de 3,4 l de cylindrée développant tout juste 100 ch. Entraînant deux pompes hydrauliques séparées, une de 200 l/min pour les équipements et l’autre de 112 l/min pour la translation.

En standard France, elle se dote d’une lame avant et deux stabilisateurs à l’arrière. Ils sont indépendants l’un de l’autre. L’insonorisation moteur est record sur ce modèle avec un niveau sonore de 98 dB. Ce qui est de trois fois moins que sur les plus gros modèles de pelles. Elle est disponible avec 2 montes pneumatiques différentes. En standard, une monde double en pneus de dimensions 8.25-20-12PR. En option, une monte simple en pneus 500/45-10. Sa vitesse est de 35 km/h/

Contrepoids moulé

Une attention toute particulière des ingénieurs coréens cible la facilité d’accès depuis le sol aux principaux points d’entretien. On les retrouve sur la partie arrière de la machine. Ils sont accessibles par de larges capots ouvrants directement depuis le contrepoids. Lui-même réalisé d’une seule pièce de fonderie (poids de 1350 kg). Ce qui est assez rare pour le signaler. Pour le moteur positionné bien arrière, c’est la même facilité de visite, avec une grande porte qui s’ouvre au milieu du contrepoids.

 » Nous prévoyons un beau succès pour ce modèle inédit. Il vient combler un trou dans notre gamme en pelles sur pneus entre 6 t et 14 t. Nous tablons la première année sur une soixantaine d’unités. Soit entre 10 et 12 % du marché de la midi-pelles à pneus. Identique à notre PDM en pelles en France », explique Yann Aimé, en charge d’une partie du réseau.

Les premières démonstrations en Europe témoignent déjà d’un bel engouement pour ce modèle. Étonnamment Outre-Manche et en Scandinavie. Plus logiquement en France et en Corée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × 5 =