On recycle même de l’enrobé sur Le Dig Tour

251
Explications et démonstration du recycleur d’enrobé sur le Dig Tour de Bordeaux.

Pour RDS France, Le Dig Tour est l’opportunité de présenter deux matériels emblématiques de son offre : le recycleur d’enrobés Bagela et le godet cribleur Remu. Ces deux solutions de recyclage autonomes ont forcément tapé dans l’œil de pas mal de visiteurs mais aussi dans le nôtre. 

Le Dig Tour 2024

Avec une offre structurée autour de 5 grandes gammes de matériels, les réseaux/VRD, les travaux maritimes et fluviaux, le recyclage, la démolition et la route, RDS France reste fidèle à sa spécialisation sur des solutions innovantes. Sur l’étape bordelaise du Dig Tour, venu en voisin, le distributeur a pu mettre en démonstration son recycleur d’enrobé Bagela et le godet Remu.

«Notre offre Recyclage est notre cœur de métier, celle avec laquelle RDS a débuté. Comme avec les godets cribleurs, broyeurs ou malaxeurs Remu, déclinables également en version concasseur en démolition. Cest l’un des nombreux exemples de la transversalité de nos produits», rappelle Mélanie Ferron au marketing de RDS. En effet, ces godets sont facilement adaptables à l’application et aux types de porteurs pelles ou chargeuses. Ils peuvent donc être utilisés dans plusieurs activités, notamment lorsqu’il s’agit de solutions de valorisation. 

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

Pour le recycleur d’enrobé, c’est l’exemple type d’une valorisation facile d’enrobés issus d’excavation de tranchées en milieu urbain. Ce qui veut dire aussi qu’on ne parlera plus des déchets mais de nouvelle matière première.. 

Comment ça marche la Bagela ?

Avec le recycleur Bagela, l’idée de pouvoir refaire du bitume à partir de croûtes, préalablement nettoyées de la terre ou de cailloux. «Ces plaques de bitume ainsi préparées vont dans une trémie et fondues ensuite dans le tambour à une température de 180°L’idée est de produire un enrobé aux caractéristiques techniques compatibles avec une mise en œuvre et un compactage en support bitumineux« , ajoute Mélanie.

Une fois la température atteinte 180°, la Bagela peut produire jusqu’à 6 t/h d’enrobé. Ce qui veut dire qu’elle restera adaptée à la réparation des routes, sur de petites surfaces, des nids de poule et bien sûr le rebouchage de tranchées, voire pour des allées. A noter qu’il faudra 3 personnes pour assurer le fonctionnement du recycleur, au pupitre de commandes, à la pose et enfin au compactage. L’enrobé non utilisé pourra également se conserver jusqu’à 48 h dans le recycleur avant son utilisation.

Afin de conserver toutes les propriétés structurelles du matériau, le système de brûleur de la Bagela se situe directement dans la chaudière. Ainsi, la flamme n’est jamais en contact avec le matériau de manière à conserver son homogénéité et la qualité de la couche de roulement. Il est également possible de recycler du fraisat. «C’est pourquoi nous avons complété cette gamme routière avec des bennes chauffantes et bennes calorifugées, à l’image d’un véritable atelier de pose finalement», souligne encore Mélanie Ferron.  

Quant au godet finlandais Remu, depuis longtemps au catalogue de RDS, sa conception technique reste toujours assez unique sur le marché. «Les rotors dans le godet vont venir cribler le matériau. Leur espacement définira la granulométrie et ils pourront aussi être changés. C’est la particularité du châssis (jaune) et du module à l’arrière qui est interchangeable, du broyeur cribleur ou juste cribleur», précise encore la responsable. La différence est dans le conception des rotors offrant un ciblage rotatif pour une granulométrie qui pourra être très fine. 

VV 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

8 + sept =