160 ml de paroi berlinoise pour un nouveau viaduc

61
paroi berlinoise

NGE débute la construction du viaduc de l’Acheneau entre Nantes et Pornic. Cet ouvrage destiné à accueillir une 2×2 voies nécessite 160 ml de paroi berlinoise.

MB crusher TP & Aménagements

Quatre des filiales du Groupe sont mobilisées sur ce chantier. NGE Génie Civil, mandataire, guitoli pour la partie terrassement, NGE Fondations pour les fondations et enfin Agilis pour les équipements de la route. ACCMA se joint au groupement pour réaliser la charpente. L’objectif de ce projet est d’améliorer les conditions de circulation sur l’axe Nantes Pornic. En effet, il s’agit d’un axe majeur pour le développement du secteur.

Le chantier consiste au doublement du viaduc existant de 2×1 voie, long de 80 m. Aussi, 160 ml de paroi berlinoise seront nécessaire pour édifier cette nouvelle structure, longue de 206 m et constituée de 8 travées. Elle disposera un tablier bi-poutre mixte, avec une structure en acier inoxydable. Car cela présente de nombreux avantages. En effet, la résistance à la corrosion et aux variations de température est accrue. Et, par ailleurs, la longévité et la maintenance sont facilités.

  • blank
  • HYDROKIT 700X100 BANNIERE

Ce chantier se réalise sous circulation. Ce qui rend complexe le phasage de travaux.  « Les différentes filiales NGE travaillent ici en parfaite synergie Multimétiers. L’opération relève d’une organisation optimale pour assurer le maintien de la circulation. Avec ce nouveau marché, NGE confirme son implantation dans la région. Et, les travaux représentent un vrai challenge à relever pour nos équipes. » explique Paul Sancey, directeur général de NGE.

Chiffres clés du chantier

  • 32 mois de travaux
  • 3500 m3 de béton
  • 600 tonnes d’armatures pour béton armé
  • 200 ml d’écrans acoustiques
  • 160 ml de paroi berlinoise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

20 + onze =