Cemex veut imprimer en 3D des logements plus accessibles

86
blank
@Cobod Nidus3D

Cemex vient d’investit dans COBOD, un gros acteur de l’impression 3D pour la construction. Le cimentier mexicain veut être plus actif dans le développement des technologies numériques dans l’industrie du bâtiment

EUROMASTER EXPERTISE

Cemex et Cobod avaient déjà en 2021 introduit une solution d’impression 3D utilisant du béton prêt à l’emploi conventionnel. L’objectif étant démontrer les économies dégagées par rapport aux méthodes traditionnelles par impression 3D.

Cemex recherche également par ces nouvelles technologies une réponse concrète aux besoins de logements abordables. A savoir que les deux partenaires étudient d’autres types de matériaux innovants pour les applications d’impression 3D.

Les méthodes actuelles de construction par impression 3D reposent sur des mortiers hautement spécialisés et coûteux. Cemex a d’ailleurs introduit une famille d’adjuvants brevetés appelée D.fab. Ayant la capacité d’adapter efficacement le béton conventionnel à la construction par impression 3D. Cette innovation sur les adjuvants produit un béton plus fluide et malléable, adapté à ce type de mise en œuvre robotisée. Comme une prise du béton quasi instantanée.

Acteur mondial des solutions d’impression 3D de construction, Cobod ai imprimé en 3D le premier bâtiment d’Europe en 2017. Depuis lors, des références existent en Belgique, en Allemagne, en Angola et aux Émirats. Ses principaux actionnaires sont General Electric (États-Unis) et PERI Group (Allemagne).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq × trois =