Enduro du Touquet, c’est du boulot pour le bull Liebherr

215
Cette année encore, l'Enduropale du Touquet dans le Pas-de-Calais, plus importante course de motos sur sable au monde, s'est déroulé sur une piste éphémère de 13 km réalisée par de nombreuses machines dont le bull PR716 de Boulard TP, un entrepreneur local

La course mythique du Touquet dépasse de loin toutes les autres épreuves d’enduro sur sable en France. C’est même la plus grosse course de motos sur sable au monde. Pour réaliser un tel circuit éphémère, plusieurs entreprises dont Boulard TP (Beaurainville Pas de Calais) mettent de gros moyens pour aménager et entretenir le circuit en un temps record.

La course mythique et dantesque du Touquet dans le Pas-de-Calais existe depuis 1975. Elle fait figure de légende parmi les épreuves d’enduro sur sable et compte parmi les plus importantes et les plus exigeantes compétitions de sport mécanique au monde.

Plus de 2700 pilotes français et internationaux, professionnels ou amateurs de tous âges, animés par une même passion, s’y retrouvent pour en découdre sur un circuit de 13 kMs. Cette course est un enchaînement de tronçons de plage encaissés, de dunes et de goulets d’étranglement. Un défi sportif de taille qui exige adresse, endurance et courage.

Le Dig Tour 2024

Ce n’est pas un hasard si Boulard TP a misé sur son bull Liebherr PR 716 vendue par Toufflin MTP qui en moins de trois semaines, a su transformer avec une cavalerie d’autres engins la plage du Touquet en un circuit pour quads et motos. Il a notamment su s’adapter à la typologie du site dans quasi toutes les conditions météo et sur tous les terrains.

Pour cela il adopte un train de chenilles type marais qui garanti une bonne répartition du poids tout en réduisant la pression au sol au minimum. Un avantage non négligeable sur terrain meuble ou accidenté, comme ce circuit moto sur sable. C’est aussi sa transmission hydrostatique qui fait la différence ici, toutes les manœuvres de braquage − y compris le retournement sur place − se font rapidement et sans effort.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

Efficacité garantie 

Pour que la réussite soit au rendez-vous malgré des délais très serrés et un budget restreint, les engins de chantier doivent satisfaire aux exigences les plus strictes en matière de vitesse de travail comme de précision. L’amélioration de la productivité de l’opérateur comme de la machine passe donc par l’automatisation conséquente des commandes et systèmes d’assistance au conducteur.

Ce bouteur Liebherr de 8e génération offre trois niveaux d’assistance, « Free Grade » pour une stabilisation active de la lame lors du nivellement de précision, « Definition Grade » pour le positionnement automatique de la lame lors de la réalisation de surface en 2D et enfin « 3D-Grade » pour la modélisation de formes complexes de terrain.

La fonction « Definition Grade » se révèle particulièrement précieuse au moment de tracer des circuits et est synonyme d’économies et de gain de temps. Autres arguments qui plaident en faveur de ces engins : l’utilisation intuitive des systèmes d’assistance et la qualité incomparable de nivellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq + trois =