Un chantier multimétiers signé NGE

86
chantier multimétiers

L’inauguration de la déviation de Taillan Médoc signe la fin d’un beau chantier multimétiers réalisé par NGE. Ce projet, à fort enjeu écologique joue un rôle clé dans la mobilité en Gironde.

Pour ce chantier multimétiers, NGE a mobilité pas moins de 5 de ses filiales soit une cinquantaine de collaborateurs. Ce projet de déviation avait pour objectif de fluidifier et sécuriser la circulation du centre ville. En effet, 20 000 véhicules dont 10% de poids lourds le traversaient quotidiennement. « Cet ouvrage d’envergure pour le département va améliorer la qualité de vie des riverains. Mais, il a également été pensé et construit dans le respect de la faune locale grâce à la requalification des abords de la déviation en zone naturelle sensible pour permettre aux espèces de revenir dans des conditions optimales. Nous sommes fiers d’y avoir participé » indique Mathieu Granger, directeur régional adjoint.

Aussi, depuis 2019, les équipes des filiales NGE : Guintoli, Siorat, EHTP, Agilis et NGE GC étaient sur le pont pour réaliser cette déviation routière de 8,5 km en veillant aux respect de la faune et de la flore locale.

  • Yanmar gamme compacte
  • Le Dig Tour 2023

Un fort engagement environnemental de tous

Dans un premier temps, les équipes ont nettoyé 60 ha de parcelles pour dessiner le tracé. Lors de la phase préparatoire, des clôtures amphibien et petite faune ont été installées et ceci pour toute la durée des travaux. Cela permettait une étanchéité du chantier. Les équipes ont ensuite construit 7 ouvrages hydrauliques et un passage inférieur à gabarit réduit après déviation totale du cours d’eau de Courmateau via un pompage d’une capacité de 7 000 m3/h.

Ainsi, au total deux ponts routiers relient les routes connexes au projet et neuf ouvrages hydrauliques assurent la continuité hydraulique des cours d’eau et zones humides. Enfin, un écopont permet de répondre aux enjeux écologiques sur un territoire sensible. « NGE a accordé une attention toute particulière à la qualité de l’eau avec la venue hebdomadaire d’un chargé d’environnement du Groupe ainsi qu’un écologue de la maitrise d’ouvrage pour contrôler les filtres, mis en place dans les cours d’eau, ainsi que le grillage pour la petite faune et vérifier le taux de particules en suspension. Les règles environnementales drastiques de cette opération ont été respectées et les équipes ont pleinement collaboré. » explique David Pierre, Chef de secteur et référent Pôle enrobés.

Début 2020, les équipes ont attaqué les travaux de terrassement. Dans un premier temps, elles ont réalisé les 35 000 m3 qui composent la base drainante. Cela leur a permis d’assurer la transparence hydraulique du chantier. Et, lors des travaux, elles ont découverts deux décharges sauvages. Elles ont donc dû évacuer pas moins de 15 000 t de matériaux pollués. Des plateformes de valorisation des déchets ont permis leur recyclage. ceci grâce à l’activité développée par NGE sous l’appelation Revama. Par ailleurs, dans un souci environnemental; les matériaux sur sites ont été revalorisés pour limiter l’empreinte carbone.

Chiffres clé de ce chantier multimétiers : 

  • 3 ans de travaux en continu 
  • 50 collaborateurs NGE 
  • 8,5 km de tracé 
  • 200 500 m3 de déblais / remblais 
  • 100 000 t d’approvisionnement de matériaux de couche de forme et piste d’accès 
  • 10 400 t d’approvisionnement en matériaux de remblais contigus 
  • 650 m3 de béton coulé en place 
  • 64 500 t d’enrobés 
  • 42 200 m3 de base drainante (de 2020 à 2022) 
  • 9 ouvrages hydrauliques posés sur la durée du chantier 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × 2 =