Une 50 t Sany dans le bois énergie

81
Sany SH500H BSS
Pas courante cette transformation d'une pelle de 50 t Sany en version manutention avec cabine élévatrice et bras de 12 m de portée

Pour l’exploitation de la plus grande usine de recyclage du bois de Berlin, qui alimente en autres par voie navigable une centrale thermique EON, Holzkontor Preussen GmbH a mis en service une pelle Sany SY500H avec cabine relevable sur pantographe.

INDECO TPA SEPT

Avec 315 000 tonnes de bois valorisés par an, ce qui représente l’une des capacités les plus élevées d’Allemagne, la pelle de manutention est le point névralgique de la productivité du site. D’autant qu’elle alimente une centrale énergétique EON, dont l’approvisionnement se fait directement sur des voies navigables. Un moyen de transport qui permet de transporter de grands volumes de bois avec un impact carbone faible.

Le choix d’une nouvelle pelle de manutention en lieu et place de chargeuses sur pneus est une décision stratégique pour l’exploitant. Son dimensionnement et sa configuration devaient à la fois assurer de gros volumes de chargement par des cycles rapides. Et à la fois savoir compacter le matériau en vrac au godet une fois mis en place.

  • blank
  • hydrokit 700x100 TPA

En lieu et place de chargeuses

Les chargeuses sur pneus en service auparavant n’étaient pas forcément bien adaptées au chargement de navires. Ceci en raison d’une mauvaise visibilité pour l’opérateur. Holzkontor Preussen recherchait donc une autre option pour charger de manière sûre et efficace de gros volumes de matériaux.

En collaboration avec son partenaire BSS Heavy Machinery GmbH, Sany a pu proposer une pelle lourde de 50 t pour tenir le rendement. Tout en l’adaptant au contexte du chargement de barges et de manutention de grands stocks. Dirk Schönbohm, directeur général de BSS souligne que ce type de projet à grande échelle nécessite une bonne connaissance des matériels. Pour pouvoir adapter une pelle aussi conséquente au cahier des charges du client sur la productivité et la sécurité.  » Ce qui nous a obligé à modifier en profondeur cette pelle de gros tonnage. Et malgré toutes les modifications, le résultat est probant avec une collaboration active entre Sany et nos équipes techniques en atelier« 

Concept sur mesure

Les premières modifications apportées à la machine visaient à protéger l’environnement de travail. Par exemple, les patins font l’objet d’un chanfrein pour éviter d’endommager le sol du hall. Parallèlement, une limitation hydraulique de la hauteur de levage du bras introduite. Ceci pour respecter les six mètres de hauteur de l’entrepôt.

Pour s’adapter aux spécificités du chargement sur barges, une cabine élévatrice de 2,4 m a pu être adaptée, permettant à l’opérateur un travail en sécurité. En offrant une visibilité optimale de la zone de travail, de l’équipement et de l’état de charge. Surtout, cela signifiait que le chargement des cales des péniches ne se faisait plus à l’aveugle.

Enfin, un système de graissage centralisé assure une protection efficace des principaux composants mécaniques. Soumis dans cette application à de fortes sollicitations. Ce qui a aussi permis de réduire les niveaux d’entretien au quotidien. Et prolonger la durée de vie grâce à un dosage automatique précis.

De hautes performances

Les premières exigences de l’exploitant lors du chargement de bateaux avec du vrac visent à maximiser les volumes chargés sur la plus grande surface possible. Et si ces copeaux de bois sont ainsi répartis de façon uniforme, ils doivent aussi être compactés. Pour y parvenir, la SY500H a été convertie en pelle à chargement frontal avec un godet d’une capacité de 17,5 m3.

De même, la flèche et le bras ont été configurés pour atteindre une portée de 12 mètres. Et pour assurer sa stabilité à cette distance et avec une telle charge, le contrepoids est alourdi. Le poids de la machine atteint 60 tonnes au total. .

Montage du godet en configuration chouleur d’une capacité de 17,5 m3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix − quatre =