Une fraiseuse W150 CF pour la création d’une ligne de bus

mexique fraiseuse W150 CF ligne de bus

À Torreón, au Mexique, une fraiseuse compacte Wirtgen W150 CF fait ses preuves sur un chantier en centre-ville pas toujours évident qui consiste à créer un nouveau système de bus.

Ce projet de centre économique figure parmi les plus importants du Mexique. Pour la création de la voie de bus, la société de fraisage TATSA a dû fraiser le revêtement sur une profondeur maximale de 25 à 30 cm. Avec la W 150 CF, ceci a pu être réalisé en un seul passage, mais tout n’est pas aussi simple et il a parfois fallu faire plusieurs passes comme l’explique Gisela Gutiérrez, ingénieur et coordinatrice du projet chez TATSA : « Ces rues sont anciennes et ont été pendant plusieurs années constamment recouvertes d’enrobé sans aucun travail de fraisage. A certains endroits la chaussée est même plus haute que le trottoir ! ».

À Torreón, TATSA a utilisé le système multiplex. Dans cette configuration, trois palpeurs de chaque côté de la machine scannent la hauteur. Le système de nivellement automatique prend en compte les trois mesures afin de respecter exactement la profondeur de fraisage spécifiée sans reproduire les inégalités de la chaussée. « Le système de nivellement LEVEL PRO PLUS est d’une utilisation intuitive et pratique, et les résultats du fraisage se traduisent par une surface régulière et plane. C’est un facteur décisif pour effectuer la pose de la nouvelle couche de roulement tout en évitant des mesures correctives coûteuses sous forme de couches d’égalisation en enrobé », explique Liborio Frias Estrada, ingénieur et coordinateur du projet BHNS à Torreón.

fraiseuse compacte Wirtgen W150 CF
Ruben Tinoco, propriétaire de TATSA, était « convaincu que la W 150 CR était la meilleure solution pour cette tâche.

« Nous voulons mener à bien nos projets rapidement et efficacement »

L’ensemble du projet couvre une longueur de 24,3 km et 9,3 km de voies urbaines à Torreón ainsi que 15 km d’autoroutes. L’appel d’offres ne prévoyait qu’une seule fraiseuse à froid qui puisse être utilisée sur les différents endroits. C’est ce qui a poussé TATSA à choisir la W150CF avec un groupe de fraisage de 1 800 mm. L’objectif pour le chef d’entreprise était clair, réduire au minimum l’impact sur les riverains et la circulation, et réaliser des chantiers semblables à ce qu’il a pu voir en Europe, notamment en Finlande où il a séjourné en vacances : « À 18h un atelier de pose composé de machines Wirtgen est arrivé devant l’hôtel. Le lendemain au réveil, tous les engins avaient disparus et la route était recouverte d’un nouvel enrobé posé à la perfection. Nous voulons mener à bien nos projets tout aussi rapidement et efficacement au Mexique ».

Article précédentUne grue mobile Liebherr 8 essieux pour la société Bezombes
Article suivantHauraton assèche les pistes de Nice pour Eurovia
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 × 2 =