Acierinox, une santé de fer

519
Paul Mouquet, Acierinox en compagnie de Hervé Doll Hidromek France sur Le Dig Tour Saison 3

Acierinox, c’est l’histoire de la famille Avenel, Benoît et sa femme puis leur fille Angélique, tous assez entêtés, comme des normands, pour mettre au point une gamme d’engins rails route. Tout en préservant un gros pied dans la distribution de matériels TP, avec Hidromek, LiuGong, Magni et Takeuchi.

Deux marques et deux organisations, ça marche bien comme cela. « On ne met pas tous nos œufs dans le même panier et pour nos constructeurs c’est plus clair. On retrouve LiuGong, Dressta, Magni, Takeuchi et Ammman sous Acierinox Matériels et Hidromek sous l’entité ACX Distribution. Nous restons avant tout une PME familiale avec un chiffre d’affaires qui tourne aux alentours de 30 M€, 20 M€ pour la distribution, entre 6 à 9 M€ selon les années pour les engins ferroviaires ACX et le reste en services« , explique Paul Mouquet, directeur commercial.

La dernière arrivée dans le catalogue du Normand, cest la marque Hidromek. Pour démarrer et développer cette nouvelle marque, une dizaine d’engins sont en commande. Les premières ventes se sont portées sur des pelles sur chenilles HMK 230 NLC à châssis étroit qui conviennent bien aux interventions sur l’Ile-de-France, HMK145LC SR, HMK210W (21 t à pneus). Le modèle phare que nous attendons avec impatience, c’est la HMK150WR mais qui rencontre des soucis de disponibilité en cette période de pénurie.

Le dig tour 2024

Du côté de la marque chinoise LiuGong, en deux ans, le distributeur aura déjà franchi la barre des 100 ventes, des mini pelles, pelles sur chenilles, mais surtout des chargeuses de 19 à 35 t, soit en capacité de 3,7 m3 à 10 m3 en application spécifique. Nous retrouvons dans l’offre LiuGong, des pelles de 1,8 t à 100 t, des chargeuses de 10 à 50 t, des skids sur roues et des chariots de manutention. C’est une carte assez complète avec en plus la possibilité de vendre un modèle de bull Dressta aux normes CE. « On retrouve sur ces machines, pas mal d’avantages, comme des commandes électriques Kawasaki, une consommation réduite, une bonne fiabilité d’ensemble et surtout une simplicité d’utilisation« , ajoute Paul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

17 − 2 =