Diagnostic : jamais sans ma valise

198
Première étape du Dig Tour à Saint-Aubin pour l’équipe Cojali qui présentait sa solution Jaltest. Charly Levavasseur, technico-commercial (à gauche) et Émile Maurille, responsable France. (crédit VV)

C’est la deuxième année consécutive que Jaltest, filiale de Cojali, s’affiche sur Le Dig Tour. Son outil de diagnostic clé en main va faciliter le diagnostic en fournissant dans une valise l’équipement nécessaire au raccordement de tous types de machines et toutes marques.  

Diagnostiquer rapidement une panne ou anticiper sur la maintenance des machines, c’est l’objectif de toutes entreprises de TP en quête de productivité. La valise de diagnostic répond à ces enjeux, notamment face à l’évolution constante des machines.

L’Espagnol Jaltest, filiale du groupe Cojali, fait évoluer ses produits de diagnostics, notamment sur l’efficacité du traitement de l’information. «Le Jastest Diagnostics est un outil de dialogue avec la machine, explique Charly Levavasseur, technico-commercial chez Jaltest, présent sur la première étape du Dig Tour. Il va permettre de réaliser en cas de panne, un relevé des codes défauts constructeurs, sur n’importe quelles machines de n’importe quelles marques, qu’elles soient thermiques ou électriques comme les chariots élévateurs, les poids lourds, les remorques. »

Le Dig Tour 2024

L’outil se présente sous forme d’un boitier avec câble de branchement sur ordinateur, et prise d’entrée compatible pour brancher la machine. Ce boitier de communication importe les défauts des pannes pour les traiter dans un logiciel Jaltest. Cette opération peut se fare hors ligne si pas de connexion possible. «Notre logiciel est conçu pour être le plus ludique possible, avec de nombreuses fonctionnalités, souligne le technico-commercial. Ensuite, nous avons mis en place une Hotline de 6 personnes, des techniciens aguerris pour vous guider. Ou même capable de prendre la main à distance via une connexion internet pendant tout le processus de réparation.» 

« Les fabricants font en moyenne 3 mises à jour par an, poursuit Charly Levavasseur. Pour cela, Jaltest s’est doté d’une équipe dédiée à rentrer les dernières données techniques constructeurs dans la base de notre logiciel, à chaque mise à jour. » 

Une fois la machine dans l’atelier de réparation et les résultats du diagnostics connus, l’intervention sera optimisée et la commande de nouvelles pièces anticipée… C’est un gain de temps précieux .  

VV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

onze + trois =