Avec Doppstadt, HBI entre de plain-pied dans l’environnement

925
blank
Denis Guerin, sa femme, Christian et Ludovic Badey ont signé mi octobre le rachat de W41TP Environnement, intégrant l'importation et la distribution de Doppstadt en France et créant la branche environnement du groupe HBI.

Ce n’est pas dans le concassage de matériaux que Christian et Ludovic Badey du groupe HBI ont misé. Mais bien dans le broyage et criblage de bois, déchets verts et DIB. Ceci en reprenant l’activité environnement de W41TP à Denis Guerin, l’importateur historique des broyeurs rapides et lents ainsi que les cribles Doppstadt. Une opération qui porte le CA du groupe familial lyonnais à plus de 250 M€.

EUROMASTER EXPERTISE

C’est toujours comme cela avec les Badey, avoir un coup d’avance là où on ne les attend pas. Ils l’ont fait dans le BTP, la manutention, la location et désormais l’environnement avec le rachat de W41TP Environnement. Dirigée par Denis Guerin, cette société importe et distribue depuis plus de 20 ans Doppstadt en France. Et se positionne comme un spécialiste du traitement et de la valorisation du bois, déchets verts et DIB.

“Nous réalisons avec ce rachat, notre plus gros investissement. W41TP Environnement réalise 50 M€ de chiffre d’affaires avec un rayonnement national, y compris les DOM TOM. Cette acquisition complète les métiers et les marques distribuées par le groupe HBI. Le fait d’ajouter une activité environnementale nous renforce d’autant pour les années à venir. Sur le prochain Pollutec de Lyon en 2023, nous mettrons sous les projeteurs nos différents savoir-faire au travers de l’ensemble de nos marques », assure Ludovic Badey.

Une organisation bien rodée

Cette reprise se déroule dans une continuité d’activité totale, avec une organisation et des équipes bien opérationnelles. D’autant que Denis Guerin va rester en place pour assurer la transition. La partie technique continuera d’être assurée par 12 spécialistes, qui s’appuieront le cas échéant sur les implantations du groupe HBI en régions Auvergne Rhône-Alpes et Occitanie.

Ce rachat donne une nouvelle dynamique au groupe HBI pour les années à venir. Et nous comptons bien exploiter le potentiel existant sur les projets de compostage, méthanisation et biomasse, considérés comme un support important pour produire plus d’énergie verte en France”, conclut Ludovic Badey.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × un =