Arden Equipment ou « The American Dream »

322
Daniel Dupuy Arden Equipment Démolition Recyclage Export Godets Attaches
Daniel Dupuy a été à l'initiative de la création d'une filiale aux Etats-Unis en 2019

Arden Equipement s’inspire du rêve américain. Il incarne même l’idée selon laquelle celui qui vit aux Etats-Unis, par son travail, son courage et sa détermination, peut devenir prospère.

blank

C’est aussi en Australie depuis la Nouvelle Calédonie que l’entreprise va chercher ses relais de croissance. Mais il va s’en dire qu’elle n’oublie en aucun cas son ancienne et fidèle clientèle française et européenne. Et pour les satisfaire au mieux, sa capacité de production se renforce tant en France qu’en Slovaquie.

On maîtrise bien le périmètre européen. Il y a des pays que l’on sait difficilement pénétrables comme l’Allemagne. D’autres, où l’on connaît de beaux succès à force de persévérance comme la Russie. C’est une zone en plein développement, notamment suite aux projets de transformation urbaine sur Moscou. Plus près de chez nous, l’Espagne repart. Et nous accentuons notre présence OutreManche, avec la création d’un stock à Coventry et l’embauche de 2 techniciens”, détaille Daniel Dupuy, directeur commercial et marketing d’Arden Equipment.

blank

La conquête de l’Ouest

A un moment où tous les clignotants sont au vert, avec un chiffre d’affaires en progression de 50 % sur les 3 dernières années (33 M€ en 2019), Arden Equipment regarde plus loin. Une filiale américaine vient d’ailleurs de voir le jour. “ Notre premier objectif est de nous intégrer dans les us et coutumes locales, en premier, les démolisseurs. Et en même temps, d’aller chercher des partenaires techniques. Le tout prochain salon Conexpo à Las Vegas sera une bonne occasion d’aller à la rencontre des utilisateurs américains, d’autant que nos outils y seront visibles, notamment chez Kobelco”, ajoute Daniel Dupuy.

Il se vend 60 000 pelles chaque année aux Etats-Unis, ce qui en fait le premier marché mondial pour les équipements de démolition. Arden Equipment possède donc toute légitimité à être présent avec une offre différenciante. “ Outre une robustesse reconnue de nos produits, nous sommes les seuls à proposer un système de brumisation intégrée. Disponible d’ailleurs sur l‘ensemble de nos outils de démolition et de recyclage. C’est un avantage pour des régions en manque d’eau comme au Texas. Et celles où les émissions de poussières sont drastiquement contrôlées comme en Californie”, rappelle encore le responsable de Arden Equipment

Le bon tempo

Profitant de cette phase ascendante, la marque française continue d’investir dans son outil industriel. En France, à Charleville-Mézières tout d’abord. Mais aussi pour sa 2ème usine en Slovaquie. Et à l’horizon été 2020, un nouveau centre d’usinage va venir renforcer la productivité de l’usine française, moyennant un investissement de 1,2 M€. D’autres aménagements sont également prévus, avec un agrandissement de 400 m2 pour compléter les postes de montage. Le stockage d’outils et de pièces double en surface. En Slovaquie, c’est un robot de soudure qui vient compléter l’organisation industrielle. D’ailleurs, il est prévu à terme d’y doubler sa surface de production.  Bref, le rêve américain peut manifestement survenir sur n’importe quel continent.

En France, Le marché sera dynamique Pour les 3 ans à venir. notamment sur la démolition et le recyclage. Ce qui Va profiter à nos gammes de pinces de tri et de cisailles à béton. en optimisant notre production, nous avons réussi à raccourcir nos délais sur les attaches rapides et les godets ”.

Daniel Dupuy, Arden Equipment

Vous voulez rester connecter avec nos entreprises françaises, n’hésitez pas à vous abonner à TP Aménagements. Le seul magazine qui sent toujours aussi bon l’huile et les bottes §

Suivez ce lien : https://tp-amenagements.fr/magazines/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-sept − 11 =