Continental renforce sa production au Portugal

0
6
entreprise continental portugal usine Lousado
L'usine portugaise de Lousado au Portugal de Continental

Continental vient d’investir 100 millions d’euros pour étendre la production de son usine portugaise de Lousado, au Portugal. En plus des gammes agricoles, Continental fabriquera des pneus radiaux hors-route pour le terrassement et les activités portuaires d’un diamètre supérieur à 24 pouces.  Plus de 100 nouveaux postes seront créés.

Le nouveau bâtiment de production a été créé à côté de celui dédié aux pneus agricoles radiaux inauguré en 2017. Le nouvel équipement industriel a été doté des dernières unités automatisées pour la fabrication des pneus , spécialement conçu pour les pneus radiaux, tout en respectant une ergonomie de travail très recherchée. A pleine cadence, la nouvelle usine intégrera trois lignes de pneus de terrassement et trois autres pour les engins portuaires. Le centre de recherche et de développement de Lousado est également en cours d’agrandissement et sera utilisé pour les tests de performance et de qualité en continu de tous les pneus pour l’agriculture, le portuaire et les engins de terrassement.
À ce jour, l’usine portugaise emploie plus de 2 000 personnes. En plus des pneus agricoles, portuaires et de terrassement, Lousado fabrique également des pneus pour voitures de tourisme avec une production d’environ 18 millions de pneus. Au cours des dernières années, Continental a investi environ 150 millions d’euros pour accroître la production de pneus de voitures particulières, la production de pneus hautes performances et la production de pneus agricoles à Lousado. De tels investissements répondent à la stratégie à long terme Vision 2025 de Continental Tire. Outre ses investissements dans Lousado, Continental a investi dans diverses extensions de ses installations et offres technologiques, notamment l’usine de pneus pour véhicules utilitaires de Clinton, dans le Mississippi; des extensions de capacité dans d’autres usines de pneumatiques existantes, telles que Sumter, Caroline du Sud, et des projets tels que l’analyseur de freinage intérieur automatisé sur le terrain d’essai de la société Contidrom près de Hanovre en Allemagne; le nouveau centre de test à Uvalde, Texas, USA; et le centre technologique de haute performance à Korbach, en Allemagne.

Article précédentLa 1ère pelle 90 t Hyundai est britannique
Article suivantMontagnier TP, heureux propriétaire de deux pelles Liebherr
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici