Distribution-location, un marché toujours aussi fort

DLR 2 TRIMESTRE DISTRIBUTION LOCATION MANUTENTION
Des résultats sont aussi encourageants pour la profession

Au 2e trimestre 2019, les ventes de matériels neufs sont en augmentation de 39%. La location de matériels de BTP poursuit une croissance ininterrompue depuis 3 ans.

Au 2e trimestre 2019, l’activité globale de la filière des matériels de construction et de manutention se porte bien, avant le couperet traditionnel des élections municipales de 2020. D’ailleurs les constructeurs importateurs de matériels tablent pour une baisse de 6 % l’an prochain, mais toujours à un très haut niveau de ventes.

Les investissements des entreprises (+0,9%) et des collectivités publiques (+1%) ont porté l’activité (lissée sur un an) de la distribution (+19,7%), de la location (+5,8%) et de la manutention (+10,2%).

Côté distribution, c’est le 4e trimestre de croissance consécutif dont le dynamisme avec des ventes de matériels neufs qui connaissent une augmentation de 39% lors de ce 2e trimestre. La vente de matériels d’occasion reste bien orientée pour ce trimestre avec une hausse de 30% sur un an. Le marché de la location augmente quant à lui de 10% sur un an.

Le chiffre d’affaires de la location a augmenté de 5,8% sur un an et de 13% par rapport au 1er trimestre de l’année. Pour les entreprises interrogées, cette croissance s’explique principalement par une amélioration du taux de rotation et une augmentation de la valeur du parc.

La croissance du secteur de la manutention industrielle et agricole se poursuit au 2e trimestre 2019 avec une hausse globale de 10,2% du chiffre d’affaires sur un an (+8,2% par rapport au trimestre précédent) en cohérence avec la tendance générale du marché.

Article précédentManitou gonfle sa production de nacelles
Article suivantCurty s’intéresse à l’électrique
Franck
Après une vingtaine d’années passées à défricher les codes et usages des métiers de la construction et des professionnels des machines TP, je continue à faire ce que j’aime, aller à la rencontre de passionnés. Mon sujet c’est le terrain qui le dicte, où entrent en scène des personnages et des matériels. Et tout cela fonctionne car il existe une économie de marché et des stratégies d’entreprise. J’avoue j’aime aussi bien parler de la vie des boîtes en général. Qu’ils soient constructeurs, entrepreneurs, distributeurs, loueurs, techniciens, opérateurs, ils ont tous un regard différent à porter sur la réalité du secteur. Je leur donne avec plaisir la parole !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − 11 =