Curty s’intéresse à l’électrique

Ce n’est pas un mais deux modèles de mini-pelle électrique que Curty Matériels a présenté sur le salon Espace BTP, en collaboration de Hydrosystem

A la demande du loueur lyonnais SGLM, qui intervient actuellement sur le chantier de Notre-Dame-de-Paris avec ses robots multifonctions, Curty Matériels en collaboration de Hydrosystem ont transformé une mini-pelle de 1,2 t en version électrique avec un moteur électrique de 18 Kwa. L’autre modèle électrique exposé est conçu sur une base Hyundai de 1,7 t. Toutes les deux sont pilotables à distance par télécommande sans fil et disposent de 50 m de câble avec encodeur sur l’enrouleur qui prévient la fin de course du câble. Elles conversent des fonctions identiques à la version thermique, en pression et débit hydraulique, ce qui veut dire la possibilité d’alimenter tous types d’équipements comme ici une cisaille à béton NPK X-1 d’une ouverture de 260 mm et d’un poids de 130 kg. Mais on peut aussi l’équiper d’un broyeur, d’un marteau BRH ou tout simplement d’un godet.

Article précédentDistribution-location, un marché toujours aussi fort
Article suivantKobelco monte sur le podium
Franck
Après une vingtaine d’années passées à défricher les codes et usages des métiers de la construction et des professionnels des machines TP, je continue à faire ce que j’aime, aller à la rencontre de passionnés. Mon sujet c’est le terrain qui le dicte, où entrent en scène des personnages et des matériels. Et tout cela fonctionne car il existe une économie de marché et des stratégies d’entreprise. J’avoue j’aime aussi bien parler de la vie des boîtes en général. Qu’ils soient constructeurs, entrepreneurs, distributeurs, loueurs, techniciens, opérateurs, ils ont tous un regard différent à porter sur la réalité du secteur. Je leur donne avec plaisir la parole !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt + 12 =