Encore 100 ans de plaisir pour Kleber Malecot !

TP Aménagements était sur la Karriere de Villard-Fontaine (21), une ancienne carrière laissant désormais la place aux artistes, pour assister aux 100 ans de Kleber Malecot distributeur Volvo CE sur la Bourgogne Franche-Comté et le Centre Val-de-Loire.

Le groupe familial Malecot, 4ème génération à sa tête, atteint les 76 M€ de CA, réalisé à 60 % dans les TP et 40 % dans l’agricole, et emploie plus de 170 personnes. Stéphane Malecot, l’actuel président, en retraçant ces 100 ans de développement, insiste sur ce qui a fait l’entreprise,  » le respect de valeurs humaines fortes, la qualité du service et les efforts dans le travail « . Et comme dans toute grande histoire d’entreprise centenaire, il y a ses hauts et ses bas, mais il y a surtout eu une aventure humaine. C’est donc l’occasion de remercier chaleureusement ses équipes et ses fournisseurs comme le constructeur Volvo CE qu’il distribue depuis 1984 !  » Nous sommes une entreprise qui donne envie à ses collaborateurs de s’épanouir dans leur métier. Des techniciens Kleber Malecot se sont d’ailleurs lancés dans le dépannage de matériels ferroviaires, c’est peu commun ! Nous avons aussi été les premiers du réseau à lancer une activité de rebuilt avec un atelier certifié à l’agence de Nuits-Saint-Georges, qui en réalise en moyenne 5 par an”

L’agence de Bourgogne Franche-Comté (20 M€ de CA) conforte le maillage territorial sur une diagonale tracée entre Tours jusqu’à la frontière Suisse. Et pour le premier distributeur français de matériels lourds Volvo CE, dont le CA a été multiplié par 5 en 20 ans, l’avenir est déjà là.  » L’arrivée des engins connectés, la digitalisation des chantiers et la fin annoncée de moteurs thermiques impliquent un changement du modèle de fonctionnement ” avoue le dirigeant. L’entrepreneur est d’ailleurs bien décidé à être présent encore très longtemps sur ses territoires avec toujours la même passion et l’engagement envers ses clients ! 

Article précédentDix-sept tombereaux Komatsu 830E-5 pour la carrière de Kevitsa
Article suivantL’indépendance de Lyomat en marche
Franck
Après une vingtaine d’années passées à défricher les codes et usages des métiers de la construction et des professionnels des machines TP, je continue à faire ce que j’aime, aller à la rencontre de passionnés. Mon sujet c’est le terrain qui le dicte, où entrent en scène des personnages et des matériels. Et tout cela fonctionne car il existe une économie de marché et des stratégies d’entreprise. J’avoue j’aime aussi bien parler de la vie des boîtes en général. Qu’ils soient constructeurs, entrepreneurs, distributeurs, loueurs, techniciens, opérateurs, ils ont tous un regard différent à porter sur la réalité du secteur. Je leur donne avec plaisir la parole !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

seize + 8 =