Les TP à l’arrêt d’ici Noël ? Le cri d’alarme de la FNTP

390
TP à l'arrêt

C’est la crainte de la FNTP. Pour la fédération, avec ou sans reconfinement, s’il n’y a pas une relance massive des appels d’offres locaux, et un réel investissement de tous les acteurs, les travaux publics pourraient se retrouver à l’arrêt d’ici Noël.

KRAMP CONSTRUCTION

Le message du Président était très clair lors de son allocution télévisée pour le reconfinement. Il a qualifié les travaux publics de secteur prioritaire, indispensable à la survie économique de la nation. Et c’est pourquoi, les entreprises restent mobilisées malgré la crise sanitaire. Toutefois la baisse sans précédent des appels d’offres menace grandement le secteur. Et de nombreuses TPE et PME craignent un arrêt de l’activité d’ici la fin de l’année si une relance massive des projets dans les collectivités locales n’a pas lieux.

Si rien n’est fait et que tout le monde ne se mobilise pas, les TP seront à l’arrêt d’ici Noël, confinement ou pas

C’est, par ailleurs, toute la chaine nécessaire à la réalisation des chantiers qui doit se maintenir. Du maitre d’oeuvre au fournisseur de matériels et matériaux en passant par le personnel des services techniques des villes, chacun doit contribuer à la poursuite de l’activité. Le Président Macron a affirmé que les services publics resteraient ouverts pour assurer la continuité économique du pays. La FNTP insiste sur le fait que ceux-ci doivent absolument comprendre les services voiries, d’assainissement, les services techniques d’urbanisme. « Au-delà des services publics accueillant du public, c’est bien l’ensemble des services nécessaires à la continuité économique de la nation qui devront continuer à être mobilisés. C’est à cette seule condition que le secteur des travaux publics pourra poursuivre son activité. » alerte Bruno Cavagné, président de la FNTP.

blank

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + dix-neuf =