Pour Toufflin MTP, l’avenir se joue aujourd’hui

1581
blank
Pierre, Philippe et Alexis Papin dans le hall d'exposition de la concession de Witry-les-Reims. Le bâtiment est à l'image de l'automobile bien ouvert sur l'extérieur

Chez Toufflin MTP, on parle le même langage depuis 60 ans. Fidélité à la marque Liebherr, qualité de service chevillée au corps, valeurs patrimoniales inter générationnelles, telle est la destinée de l’entreprise voulue par Philippe Papin, son Président. Il s’est d’ailleurs donné 10 ans pour transmettre l’entreprise à ses deux fils, Pierre et Alexis.

EUROMASTER EXPERTISE

Entouré de ses deux fils, Alexis au marketing et l’administration des ventes et Pierre au commerce en charge des grands comptes, Philippe Papin évoque avec la même passion son métier de distributeur dont les fondamentaux ne changent pas. « Une confiance réciproque avec notre constructeur historique, des valeurs communes sur nos engagements respectifs et un modèle d’entreprise tourné vers le service. C’est ce que j’ai toujours voulu pour Toufflin MTP« , explique Philippe Papin, Pdg. Sur la centaine d’employés, on peut d’ailleurs compter près d’une cinquantaine de techniciens sédentaires ou itinérants répartis entre Reims et Lille.

Toufflin MTP distribue Liebherr depuis 1966, ce qui en fait le deuxième plus ancien dans l’Hexagone. Implanté sur Reims depuis 1963 et sur Lille depuis 1996, le distributeur équilibre sa croissance entre la construction et l’industrie. L’offre Liebherr lui permettant de répondre aux spécifications et aux exigences de ces deux grands secteurs. « Nos ventes dans le secteur industriel se répartissent de façon équivalentes entre chargeuses sur pneus, pelles sur pneus et à chaînes. La région Nord où nous réalisons les deux tiers de notre activité, bénéficie d’un important bassin industriel notamment en agro-industrie« , reprend Pierre.

En 2022, Toufflin MTP devait atteindre les 80 M€ de CA, avec une activité location de plus en plus prépondérante. « Nous sommes spécialisés sur la location de grosses machines avec un parc d’une centaine de machines. Principalement des pelles au dessus de 14 t, des chargeuses et des tombereaux Liebherr mais aussi du compactage avec Bomag« , détaille encore Philippe Papin.

Esprit de famille

Par sa double culture familiale, à la fois issue d’une entreprise TP en Vendée, Sofultrap et dans la distribution de matériels, Philippe Papin a une vision globale sur son métier et les nécessaires transformations technologiques et humaines du secteur. Il prépare ainsi l’avenir de son entreprise, entre transmission familiale, digitalisation du métier et formation.

Il reste un fervent militant du secteur pour la promotion de la filière et la formation des jeunes. Mais aussi pour une meilleure prise en compte des problématiques environnementales actuelles. Notamment sur les énergies alternatives comme le carburant bio sourcé HVO tout à fait adapté aux machines TP.

Elargissement du portefeuille

Philippe Papin est aussi promoteur d’activités complémentaires. Il y a 10 ans, il lance FlyPump, qui distribue et loue des pompes à béton Everdigm. Cette activité va d’ailleurs connaître un nouvel essor avec la construction d’un bâtiment pour l’assemblage des camions pompes, sous homologation UTAC. En France, Flypump revendique 15 à 20 % du marché de la pompe sur porteurs avec des montages impressionnants comme pour ce porteur Mercedes 8×4 avec une pompe de 54 m de flèche.

C’est aussi dans l’automobile que l’entreprise poursuit son développement, distributeur de marques prestigieuses, comme Jaguar (depuis 1986) et Land Rover (depuis 1968). « Notre groupe est multidisciplinaire mais marqué au fer rouge par le matériel TP. Y compris la notion de services qui en découle. Ce qui veut dire être en capacité de déployer une grosse organisation technique constituée déquipes de haut niveau et assez fidèles. Tout en garantissant aussi une forte présence sur nos territoires pour appréhender aux mieux les besoins par typologie de clientèle« , poursuit Philippe Papin.

L’humain reste une valeur clé dans la maison Toufflin MTP. L’objectif comme beaucoup est d’attirer les jeunes générations avec des outils de travail les plus récents. « Pour cela, nous entretenons depuis longtemps des relations de proximité avec les écoles régionales de formation en maintenance de matériels. C’est un travail de longue haleine, que nous prenons de plus en plus compte face à la pénurie de main d’œuvre qualifiée. Cette nouvelle génération qui arrive devra comme nous l’avons fait relever pas mal de défis nouveaux, climatiques, sociaux, technologiques. Une chose qui ne changera jamais c’est la qualité de la réponse technique et la passion du métier« , conclut Philippe Papin.

L’organisation Toufflin MTP

A ce jour, Toufflin MTP gère 2 agences principales et 20 points relais service. Côté atelier, les chiffres parlent d’eux mêmes : 35 techniciens mobiles, 10 sédentaires et 4300 interventions par an. L’organisation technique se compose de 3 ateliers de lubrification, pour faciliter des entretiens sur site. Egalement dans les moyens d’intervention, une remorque avec outils intégrés, air comprimée, laveur HP, valise électronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un + seize =