Du franco-japonais à l’action

1145
Hitachi Construction Machinery France a réuni une partie de son équipe pour présenter ses objectifs de développement. Pour l'occasion Imadate - San et Yamashita - San ont fêté leur premier anniversaire sur le sol français

Passage de témoin effectué, la nouvelle direction de HCMF (Hitachi Construction Machinery France), avec Yuto Imadate, Président, Yasunori Yamashita, Directeur Administratif et David Rodier, Directeur Général élabore son plan de bataille. Ce mixte culturel à la tête d’une organisation renforcée doit contribuer à positionner le constructeur dans les 3 premières marques dans l’Hexagone. L’Ile-de-France y contribuera pour beaucoup.

L’environnement actuel n’est pas forcément propice aux développements tous azimuts mais avec la puissance d’un groupe mondial comme Hitachi, il est facilement imaginable que sa nouvelle filiale de distribution va bénéficier de gros renforts pour gagner du terrain. «On ne part pas de zéro, l’ancienne structure Cobemat est passée de 25 à 38 M€ en 5 ans. On va donc continuer de suivre cette courbe ascendante avec le concours de notre nouvelle organisation et structure. Cela passera par un recrutement massif pour atteindre les 100 personnes d’ici à mars 2024, phase incontournable pour être bien présent en région parisienne, renforcer les services en location et après-vente et approcher les grands comptes», lance David Rodier.

Les défis sont grands, recruter n’a jamais été aussi difficile, gérer l’Ile-de-France demande une organisation spécifique et déployer la location nécessite des compétences et des gros moyens. Une entité dédiée, HCRF avec son Directeur Général et 6 agences seront en charge de cette activité locative avec un parc qui va grossir rapidement en pelles à partir 15 t et chargeuses sur pneus

Le dig tour 2024

Service et matériels

Parallèlement, une offre de services à la hauteur des ambitions de la marque est en cours d’élaboration. Tout comme le confortement des gammes. Hitachi doit effectivement faire à quelques trous dans la raquette notamment en chargeuses de production. C’est aussi sur la décarbonation de son offre que le construction accélère. Des modèles électriques 100 % Hitachi sont sur le point d’être commercialisés (à partir 2024), dans une gamme de 2,5 t à 15 t, dont une 9 t. déjà disponible à la commercialisation. L’idée pour la nouvelle direction est de mettre HCMF en ordre de bataille dès la mi 2024, avec une équipe en continuel développement pour appréhender les nouvelles technologies, comme les systèmes et outils connectés.

« Le challenge est à la fois grand et intéressant. Notre premier défi est de faire cohabiter chiffre d’affaires et profit. La France étant le deuxième marché pour Hitachi en Europe elle fait l’objet d’une attention toute particulière du Japon qui n’a hésité à s’implanter directement avec une filiale de distribution. Nous avons tous les outils en main pour renforcer la présence de la marque notamment par la location et les occasions récentes qui seront deux supports indéniables pour notre développement. L’Ile-de-France est aussi un objectif de réussite, une région qui doit représenter 20 % de l’activité de HCMF. Pour cela nous bénéficions d’une implantation assez grande pour rapidement monter en puissance. Rendez vous en 2024 pour faire le bilan de nos actions ! » conclut Yuto Imadate.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − 1 =