Maxiloc : loueur solidaire

114
Florent PUTOUD, Président de Maxiloc.
Florent Putoud, Président de Maxiloc, fait face à cette situation inédite.

La dernière crise sanitaire l’aura freiné mais pas arrêté. Le loueur lyonnais Maxiloc aura été impacté par l’arrêt brutal des chantiers. Mais sans panique et avec les précautions nécessaires, la reprise a pu être anticipée, à la satisfaction de son staff et de ses clients.

blank

Outre la bouffée d’oxygène offerte par les reports d’échéances sur les financements de ses matériels, Maxiloc a dans le même esprit solidaire épaulé ses clients pour traverser cette situation compliquée. “ Face à une situation unique, où tous essayait de comprendre ce qui se passait et comment réagir, notre priorité était de protéger nos employés et de faciliter la vie de nos clients. La location est avant tout un service, autant aller jusqu’au bout de la démarche. Facturation des matériels à l’arrêt reportée, écoute de nos clients, nous avons été toujours présents. Résultat, une baisse certaine de chiffre d’affaires cette année mais contenue ”, explique Florent PUTOUD, Président de Maxiloc.

Et cela s’est traduit par la mise en place de mesures exceptionnelles pour un redémarrage en sécurité. Au début, sans aucune réception clients. Puis sur rendez-vous en mode drive. Et enfin en respectant un sens de circulation pour limiter les contacts. De même des zones d’arrivée et de départ pour les matériels ont été délimitées. Garantissant un stockage pendant 24 H sans intervention humaine. Puis un nettoyage et une désinfection des engins. Même chose pour les départs où le client récupérait son matériel seul.

blank

Assumer ses responsabilités

Maxiloc a fait de cette crise un vrai test « choc » de sa capacité à résister et à surmonter les épreuves. En impliquant toute son équipe. Mais aussi à honorer ses engagements. Planifiée bien avant la crise du Covid 19, l’enveloppe d’investissement comprise entre 1,2 et 1,5 M€ pour 2020 a bien été engagée. Au même niveau que 2019. Il faut dire que le loueur fait dans les gros matériels de production, et l’addition peut être vite élevée.

En commençant par une pelle sur pneus de 10 t, une Komatsu PW98. Puis en plus gros, une pelle sur chenilles Komatsu PC360 et 2 chargeuses sur pneus Cat, 966M et 972M. D’autres acquisitions se sont faites sur des pelles Takeuchi bi énergies. Et quelques modèles électriques comme le tombereau compact de Wacker Neuson. Sans oublier, un nouveau matériel différenciant, le dumper italien D’Avino D12, qui a séduit Florent Putoud par son design original, sa cabine fermée et ses performances intéressantes avec une capacité de charge de 8 m3/12 t. “ On vient combler un trou dans notre offre transport entre un Ausa de 6 t et un Volvo A25/30 de 25/30 t”, assure le dirigeant.

Avec ce parc toujours plus complet, Maxiloc continue de renforcer sa spécialisation de loueur d’engins de chantier sur le grand Rhône-Alpes. En insistant aussi sur son service de premier ordre pour répondre présent pour que ses machines soient opérationnelles. Quitte à aller en remplacer une pelle jusqu’à Chamonix. « On agit, c’est le propre de notre métier », assure Florent Putoud

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

huit − 4 =