Kubota lance avec le français Novum Tech un kit zéro émission

556
Une intégration particulièrement réussie où la batterie a été placée en transversal de façon à proposer la plus grosse capacité et le reste des composants étant superposé façon montage en sandwich. Le radiateur de refroidissement du circuit hydraulique est désormais positionné en partie supérieure, avec plusieurs ouvertures dans le capot arrière pour l’aération

Pourquoi payer très ou trop cher une pelle électrique neuve, alors qu’il existe une solution à portée de main et de bourse. Dans une stratégie privilégiant le réemploi, Kubota sort le premier kit d’électrification du marché pour rétrofiter une mini-pelle d’occasion et lui donner une deuxième vie électrique décarbonée. En 2024, le réseau Kubota Europe sera à même de proposer ce kit pour deux de ses modèles phares, les KX19-4 de 2 t conventionnelle et U27-4 de 2,7 t à rayon court. 

Si Kubota semblait prendre son temps sur l’électrification des mini-pelles, conforme à ses principes de fiabilité de ses machines, c’est bien pour proposer une solution différente et adaptée au marché, notamment celui de la location. La décarbonation chez le constructeur passera le rétrofit de mini pelles, avec l’idée d’offrir une deuxième vie en version zéro émission. Et pourquoi pas une troisième vie en la revendant à une valeur résiduelle définie avec son moteur diesel d’origine ? Tout est possible et envisageable. Pour tout dire c’est bien l’objectif que s’est fixé Kubota, offrir la plus grande flexibilité d’usage et un retour sur investissement rapide.

Dans le parti pris de ce rétrofit miniaturisé, la structure existante de la machine n’est pas impactée, en dehors des rattrapage de jeu classiques sur une machine de 2 à 2 500 h. Le moteur thermique et le réservoir sont remplacés en lieu et place par ce kit intégrant batteries, contrôleur, condensateur, moteur électrique et écran de contrôle en cabine. Avec à la clé une garantie constructeur de deux ans.

Le dig tour 2024

Dans sa démarche, Kubota a retenu une start up française Novum Tech, dont les références ne peuvent que jouer en sa faveur, pour avoir électrifié avec Valéo des milliers de triporteurs en Inde, un 4×4 Defendeur, des tracteurs de vignes et des porteurs lourds Renault pour la distribution urbaine. A son compte aussi, l’électrification de pelles de plus gros tonnage comme celle Elhyte de Vincent Robin et une Caterpillar de 25 t. Kubota est d’ailleurs entré au capital de Novum dans sa dernière levée de fond (4M€), société détenue par 4 ingénieurs issus du CEA de Grenoble.

Pour lire la suite de ce reportage, c’est sur le magazine, pour vous abonnez, cliquez ici www.tp-amenagements.fr

Samuel Cablant Kubota Europe, Franck Seret Meca TP, Andreas et Alexandre Martineau, Kubota TP Lorris Guilloux et Mickaël Robert de Novum Tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 + 19 =