Liebherr au firmament

197

Le groupe Liebherr a clôturé l’exercice 2023 avec un chiffre d’affaires record de 14 milliards d’euros, soit une croissance de plus de 10 % (+ 1,4 Mds€).

Le Dig Tour 2024

11 de ses 13 divisions de Liebherr ont connu des croissances significatives d’activité en 2023. Les divisions terrassement, manutention, fondations profondes, grues mobiles et sur chenilles, grues à tour, béton et mines approchent ainsi les 10 Mds€ (9 557 M€). Les grues maritimes, systèmes aéronautiques et de transport, techniques d’engrenages et systèmes d’automatisation, réfrigérateurs et congélateurs, composants et hôtels, réalisent un CA de 4 485 millions d’euros, soit une augmentation de 11,3 %.

Ces bonnes performances touchent toutes les régions du monde, particulièrement en Europe et surtout en Allemagne, France et en Espagne. L’exercice a également été encourageant en Amérique du Nord, tirée par les États-Unis et le Mexique, ainsi qu’en Asie et en Océanie. Le chiffre d’affaires de la région Afrique, Proche et Moyen-Orient est supérieur à celui de l’année précédente. En Amérique centrale et en Amérique du Sud, le chiffre d’affaires est stable.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Le Groupe a réalisé un résultat net de 367 millions d’euros en 2023 avec un nombre d’employés en augmentation plus de 2 000 personnes à 53 659 collaborateurs dans le monde.

R&D en énergies alternatives et digitalisation

Liebherr investit lourdement dans l’innovation technologique, représentant plus de 600 millions d’euros, sont la majeure partie pour le développement de nouveaux produits. Sur ses derniers développements, Liebherr a lancé en commercialisation sa première chargeuse sur pneus électrique sur batteries, la L 507 E et sa première de manutention électrique LH 80 M High Rise Industry. Une pelle sur pneus de 16 t est aussi en cours de certification

Pour le maritime, la grue de transbordement CBG 500 E est opérationnelle et la LS 800 E est la première grue de transport lourd entièrement électrique actuellement en production. Dans l’aérospatiale, des recherches sur l’énergie électrique son en cours comme vecteur de propulsion des futurs avions. Un banc d’essai sur l’alimentation à l’hydrogène existe centre d’essais de Toulouse (France) pour tester la production d’électricité par pile à combustible pour les systèmes embarqués non propulsifs.

Dans le domaine de la numérisation, Liebherr fournit désormais plusieurs plates-formes d’exploitation et de paramétrage des machines. Toutes les services et offres numériques du Groupe est MyLiebherr. Le portail des grues à tour a été entièrement intégré au portail client MyLiebherr en 2023. En outre, des programmes tels que le Crane Finder pour les grues mobiles et sur chenilles, l’application MyNotifier et le « Tower Crane Operating System 2 » pour de nombreuses grues à rotation par le bas ont été développés. . Dans les segments de produits Engins de terrassement et Technique de manutention, Liebherr a lancé une nouvelle application MyGuide pour le terrassement.

Les projets dans les domaines de l’autonomie et de l’automatisation ont également constitué un axe de développement clé. La dernière série de grues mobiles portuaires Liebherr reçoit le système de commande de grue Master V. Cela constitue la base de l’intégration des futurs systèmes d’assistance et d’automatisation partielle.

Dans le cadre du projet de recherche ZIRKEL, Liebherr développe des procédés automatisés de démontage des packs de batteries des engins électriques. Ces processus sont nécessaires pour atteindre des taux de recyclage max. et pour établir à long terme une production de batteries neutre en carbone tout au long de la chaîne de processus. La téléopération LiReCon pour camions miniers autonomes T 264 sont en cours de validation chez un client.

Investissement record dans la production, la vente et le service

Le Groupe a investi une somme record de 1 030 millions d’euros dans ses sites de production et ses réseaux mondiaux de distribution et de services. Les investissements ont ainsi augmenté de 167 millions d’euros par rapport à l’année précédente (compensé par des amortissements d’un montant de 623 millions d’euros).

Le site de l’usine Liebherr d’Ehingen (Allemagne) est actuellement en cours d’agrandissement afin d’augmenter la capacité physique de production de grues mobiles et sur chenilles en raison de la demande croissante. Liebherr-Logistics GmbH à Oberopfingen (Allemagne) a investi dans des installations de stockage améliorées, avec un centre logistique automatisé agrandi (nouveau bâtiment réfrigéré et stockage de matières dangereuses pour lubrifiants).

Sur le site de Newport News (USA) pour la production de camions miniers, une nouvelle cabine de peinture et une extension de l’usine doivent voir le jour d’ici à 2025. Des travaux de construction sont en cours sur les site de Campsas (France) et de Schüttorf (Allemagne), pour une agence de distribution, d’entretien, de réparation et de location d’engins de terrassement sur un terrain de plus de 18 000 m2. Un nouveau bâtiment administratif est également en construction sur le site de Biberach (Allemagne), que Liebherr-Purchasing Services GmbH et Liebherr-International Deutschland GmbH utiliseront pour les activités à l’échelle du groupe.

Perspectives pour 2024

Les conditions économiques resteront difficiles en 2024, mais Liebherr a démarré l’exercice en cours avec un volume de commandes très solide. Même si les tendances diffèrent selon les segments de produits, Liebherr pourra compenser cela grâce à sa structure décentralisée et diversifiée et à son positionnement international. La demande de grandes grues et de matières premières augmente à mesure que de nombreuses économies du monde entier subissent des processus de transformation. Cela crée des opportunités de marché pour Liebherr. Le Groupe anticipe par exemple une croissance aux Etats-Unis et en Australie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quinze − treize =