Liebherr Group dépasse les 11 milliards d’euros

147
Liebherr Group CA 2019
Une pelle minière R 9400 Liebherr charge un camion minier T 264 Liebherr en Russie.

Comme nous vous l’avions annoncé à l’automne 2019, le groupe Liebherr franchit un nouveau record de ventes avec un chiffre d’affaires de 11,75 Mds€. Une augmentation de plus de 10 % par rapport à 2018.

blank

Malgré un recul de la croissance économique mondiale, 2019 reste un exercice de croissance pour le groupe Liebherr. Dans le secteur des engins TP et miniers, l’activité continue sa progression pour atteindre 7,64 Mds€ (+11,8 %). Pour les autres branches, grues maritimes, aérospatiale et ferroviaire, systèmes d’automatisation, électroménagers, composants et hôtellerie, le CA est 4,1 Mds€ (+10.5 %).

En Europe, toujours la première région pour Liebherr, les marchés porteurs sont l’Allemagne, la France, mais également l’Espagne ou le Danemark. D’autres se sont redynamisés comme la Russie et la Norvège. Mais c’est en Amérique du Nord que l’augmentation des ventes a été la plus importante. L’Australie, la Chine, Singapour et le Japon s’inscrivent dans un cycle de croissant. Sinon, en légère hausse, les ventes en Afrique et au Proche et Moyen-Orient. Seule l’Amérique centrale et du Sud est en recul en 2019.

  • blank
  • blank
  • blank

Investissements technologiques

Liebherr a consacré en 2019, 592 millions d’euros dans le domaine de la recherche et du développement. Dans les points forts de ces projets de recherche, le thème de l’électrification est prépondérant. Sur l’aérien en premier lieur mais aussi en construction sur des techniques d’entraînement alternatives.

La numérisation, la sécurité ainsi que l’automatisation des machines sont des sujets abordés tant pour les produits que les services. Des systèmes d’assistance font leur apparition pour sécuriser le travail des engins de construction. Un projet d’envergure en lien avec la transformation numérique est le Condition Monitoring, qui permet la surveillance de composants.

Prévision à confirmer

Le carnet de commandes à la fin de l’année 2019 ainsi que pour le premier trimestre 2020 est satisfaisant. Cependant l’apparition du coronavirus, qui interfère de manière importante les activités sur beaucoup de marchés rend impossible un pronostique fiable. Et surtout dans quelle proportion elles seront impactées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

8 + 8 =