Steelwrist se construit une réputation en béton « de démolition »

99
Steelwrist Demolition
En 2019, l'usine Steelwrist a sorti environ 2 000 attaches, dont environ 275 pour la France, inclus les montages usines des constructeurs Volvo CE, Doosan, Yanmar et JCB.

Après une année passée à spécialiser sa démarche technique pour la démolition, Steelwrist France continue d’engranger de l’expérience pour implanter ses attaches hydrauliques automatiques dans ce secteur exigeant.

blank

Avec notre attache SQ, nous avons une réelle carte à jouer dans la démolition mais aussi le recyclage. Les démolisseurs sont d’ailleurs en avance d’une décennie sur le concept de l’interchangeabilité des outils grâce aux attaches hydrauliques, Ils ont très tôt pris conscience du gain énorme de productivité et de sécurité pour leurs salariés. Par contre, cette maturité technique implique de leur offrir le meilleur des évolutions. C’est donc un vrai challenge et nous avons mis les moyens en face”, prévient Nicolas Proust à la tête de l’organisation Steelwrist en France.

Depuis le début de l’année, afin d’accompagner au plus près ces professionnels, Michal Hawryliszyn se consacre au développement du SQ en France, lui permettant de jouer le rôle d’interface technique pour assimiler au mieux et au plus vite leurs besoins.

blank

blank

« EN 2019, L’USINE STEELWRIST A SORTI ENVIRON 2 000 ATTACHES, HYDRAULIQUES OU NON, DONT ENVIRON 275 POUR LA FRANCE, INCLUANT LES MONTAGES USINES DES CONSTRUCTEURS VOLVO CE, DOOSAN, YANMAR ET JCB. » NICOLAS PROUST, STEELWRIST FRANCE

Gagner en visibilité

Steelwrist reste donc à l’écoute et continue d’affiner son concept d’attache, en termes de choix de modèles, de robustesse et de performances hydrauliques. Son offre vient d’ailleurs de s’étendre par le haut avec une nouvelle attache SQ90 pour porteur de 50 t. “ Le point névralgique pour gagner la confiance du marché des démolisseurs, c’est de leur garantir le moins d’arrêt possible sur chantier et une grande polyvalence d’action. La réponse à ces deux enjeux se retrouve dans nos attaches SQ. Elles bénéficient aussi de l’expérience commune des différentes filiales de Steelwrist notamment allemande, marché où il se vend beaucoup plus d’attaches tout automatiques”, reprend Nicolas Proust.

Les raisons d’y croire

Le fabricant enregistre d’ores et déjà de bons retours sur ses attaches SQ. Du fait surtout qu’elles s’appuient sur la norme d’attache symétrique. Ce qui leur permet d’offrir la plus grande compatibilité de connexion avec la plupart des outils de démolition du marché. À ceci vient s’ajouter une conception et une fabrication 100 % maison de tous les composants et notamment des systèmes de connecteurs hydrauliques et électriques. La circulation de l’huile est aussi optimisée pour éviter les phénomènes de laminage. Sans oublier la robustesse de ses attaches grâce à une fabrication en acier moulé. Ainsi que leur compacité qui permet d’optimiser les forces d’arrachement du porteur.

Steelwrist propose un concept d’attache rapide abouti, tant en robustesse de structure en acier moulé, que sur le plan des débits d’huile internes des connecteurs, ce qui diminue les phénomènes de contre-pression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt + seize =