Un toulousain, pionnier du tiltrotateur

1177
TPPB Engcon VMS Hitachi
Les angles d'attaque avec l'Engcon sont sans limite. Surtout que le porteur est équipé en flèche articulée.

Quand William Bessou se lance son affaire T.P.P.B, il investit tout de suite dans la polyvalence pour ses pelles. Il a ainsi été un pionnier régional sur le tiltrotateur Engcon. Et quand on décide d’investir dans de tels outils, on ne revient jamais en arrière.

Yanmar 300x300 dec 2021

La plupart de nos chantiers, en fondations de maisons, en création de piscines ou de petits collectifs mais aussi en travaux de VRD, est réalisé avec des pelles équipées en Engcon. Mes chauffeurs sont habitués à travailler avec ce type d’outils en bout de bras. Et ils ne sont pas prêts à s’en séparer”, explique en préambule William, un entrepreneur convaincu par les apports de productivité de ce genre d’outils polyvalents.

Il a testé son premier Engcon il y a plus de 6 ans. Et à progressivement équipé ses pelles sur chenilles et pneus de 14 à 25 t. Notamment des Hitachi vendues par son concessionnaire local VMS, qui se situe à un quart d’heure de chez lui. C’est Jérémy Delmas, le responsable commercial, qui lui a parlé à l’époque des possibiltés du Engcon. Le groupe de distribution VMS étant un partenaire de la première heure de la marque suédoise.

KUBOTA PAYSALIA 700X100

Pour continuer sur le sujet de la polyvalence, William est aussi à la recherche du meilleur rapport compacité performances. C’est ce qu’elle a pu trouver dans ses dernières acquisitions. Comme dans son dernier investissement. Un pelle compacte de 5,7 t Takeuchi TB 157 FR, en double déport en pied de flèche. On retrouve également deux pelles de 10 t à pneus Komatsu et Takeuchi. Sans oublier en plus lourd, toujours au gabarit réduit, une ZX225US, une R920 Compact Liebherr de 20 t et une ECR335E Volvo de 35 t.

Faire mieux et plus vite

Avec ce long retour d’expérience sur l’utilisation des tiltrotateurs Engcon, la fiabilité est au rendez-vous. C’est une marque reconnue avec un bon service technique. Nos chauffeurs les ont bien en main. C’est leur outil favori, une fois dompté, c’est un vrai plaisir pour eux de travailler au quotidien avec ce genre d’outils. Alors difficile de faire sans”, nous confirme William. C’est comme le godet curage orientable, TPPB en utilise depuis 15 ans. Ou pour ses plus petites pelles, on retrouve de l’attache inclinable type Powertilt. 

D’autant que sur ses pelles équipées, Hitachi ZX135-6, ZW145-6, ZX225-6 et Liebherr R920 Compact, l’entreprise toulousaine a investi dans la panoplie d’outils adaptés dont le godet à la suédoise Engcon, permettant d’exploiter à 100 % les capacités de l’angle et de la rotation du porte-outil. “ Comme pour remblayer un trottoir contre un mur, sans perdre la visibilité sur l’outil. Ou encore facilement régler une surface avec un socle de nivellement de 2,00 à 2,40 m de long ”, assure encore William.

C’est dans le même esprit d’innovation et de quête de productivité, que l’entreprise a investi dans des technologies de positionnement et de guidage GPS. Un moyen supplémentaire d’aller plus vite, de gagner en productivité et de conforter une image de qualité auprès de ses clients. “ Le calcul est vite fait. J’estime pouvoir économiser un poste de métreur/contrôleur sur chantiers. Le chauffeur en cabine dispose du plan d’implantation importé par le géomètre sur clé USB et peut travailler en totale autonomie. À 200 €/J sur 200 jours moyens de travail cela représente un gain de 40 000 € sur un an. Pas mal, non ?”, conclut William. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

douze − neuf =