60 ans et 40 000 télescopiques pour l’usine française de Bobcat

285
«Sur les dix dernières années, 30 millions d'euros ont été investis dans les moyens humains, en recherche et développement, ainsi que dans la modernisation de l'outil industriel.», Philippe Marescot, directeur de l'usine de Pontchâteau chez Doosan Bobcat EMEA.

En 2023, l’usine de Pontchâteau (44) aura produit plus de 100 000 machines dont 40 000 chariots télescopiques (30 000 sous les couleurs Bobcat)

Dès 1920, l’usine de Joseph Sambron emploie des centaines d’ouvriers en produisant des moulins à farine et des pressoirs à cidre. Son fils Maurice poursuit le développement industriel du père en lançant des dumpers, petits engins de chantier fabriqués à plus de 50 000 unités. L’usine actuelle de Pontchâteau (Loire Atlantique) date de 1963, alors spécialisée dans la fabrication de bennes et de chariots tout-terrain.

Le début des chargeurs télescopiques sous la marque Sambron date des années 80, avant de rejoindre le groupe français Fayat. Devenu FDI Sambron, c’est l’émergence des télescopiques hydrostatiques. En 2000, FDI Sambron passe sous drapeau américain avec Ingersoll-Rand, propriétaire à l’époque de Bobcat. FDI Sambron devient alors Bobcat France. En 2007, Bobcat intègre le groupe sud-coréen Doosan et continue d’opérer au sein de la société Doosan Bobcat EMEA.

Le dig tour 2024

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × 1 =