Berroyer bétonne sur Batimat

127
blank
Marc à l'Ouest et son frère, Pierre-Vincent, sur l'IDF ont occupé un stand sur Batimat à la Porte de Versailles

Un des premiers à s’incruster avec ses semis porte-engins et bennes TP sur des salons professionnels, c’est bien Berroyer. Sur Batimat, il le fait en novice, mais intéressé pour toucher un nouveau public, d’autant que cela se passe de nouveau à la Porte de Versailles. Et puis le transport du béton, c’est bien dans ses cordes de carrossier…

EUROMASTER EXPERTISE

 » Quand on voit la typologie des machines présentes sur Batimat, des pelles jusqu’à 14 t, nacelles, on se dit que l’on a notre place avec nos plateaux, qui servent à la fois au transport de machines mais aussi des banches, des coffrages ou autres matériels de chantiers« , expliquent Marc Berroyer et son frère Pierre-Vincent, qui est resté parisien pour s’occuper de l’agence Ile-de-France.

Dans les dernières évolutions de Berroyer dans son activité carrossier, c’est le montage de toupis béton De Buf sur porteurs. Déjà 3 exemplaires ont été commandés par des intervenants du réseau Gedimat. Faut dire que Berroyer touchait déjà aux semi-remorques en version toupis à béton de 12 m3 de capacité. Désormais, il accède au gros du marché, avec le porteur classique malaxeur à béton de 6 à 8 m3.

« Avec la carte Faymonville et Max Trailers, on est rapidement reconnaissable par la clientèle du BTP qui passe sur Batimat. J’achète du matériel et j’ai besoin d’une remorque, c’est logique et traditionnelle dans la démarche« , conclut Marc en reprenant son expression favorite : « De belles perspectives à venir et comme le dit le proverbe : n’aie pas peur d’avancer lentement. Aie peur de rester immobile »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un × 4 =