Les bandits terrassiers démasqués

452
Décharge
Paris et sa région sont encerclées d'une constellation de décharges recevant des millions de tonnes de terres. Celles-ci sont conformes à la réglementation. Par contre des entreprises peu scrupuleuses essaient de contourner la loi en déchargeant sur des terrains agricoles ou créant des décharges illégales

Avec 45 millions de tonnes de déblais, le Grand Paris Express attire toutes les convoitises. En témoigne cette affaire d’enfouissement illégal qui implique des responsables de la police locale et de services techniques. Cela au bénéfice d’entreprises de terrassements écrans.

blank

C’est un agriculteur de la Seine-Saint-Denis, spécialiste de la dépollution, qui a averti les autorités. Ce dernier ayant subi des pressions, agressions et avoir vu son matériel incendié. Une société de terrassement déposait des déchets du Grand Paris depuis deux ans sur un de ses terrains. D’autres terrains situés à Villeparisis, Liverdy-en-Brie, en Seine-et-Marne ou en Essonne ont subi le même sort.

La société de terrassement en question basée en Seine-Saint-Denis appartient à des personnes liées au grand banditisme. Les camions chargés de terres pollués et de gravats déballés sur ces terrains pouvaient lui rapporter jusqu’à 60.000 euros par jour.

KRAMP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × 3 =