Les Man en mode Kho-Lanta

89
Man
Le périple des Man pour arriver à destination est périlleux

Il y a certains camions destinés à vivre sous des cieux moins hostiles que d’autres ! C’est le cas d’une trentaine de Man chaque année qui partent dans les îles de Polynésie.

EUROMASTER EXPERTISE

Mais, la vie sous les cocotiers, ça se mérite. Le périple pour parvenir sur ces îles paradisiaques est long et périlleux ! Les Man doivent en effet parcourir 22 000 km pour arriver à destination. Et, une fois arrivés en Polynésie, il reste encore quelques épreuves. Ce n’est pas Kho-Lanta mais presque ! Les camions sont en effet embarquer sur des barges. Puis, une fois bien arrimés, ils doivent franchir la passe qui ouvre sur le lagon.

C’est un exercice périlleux qui nécessite du savoir-faire. Heureusement, les camions peuvent compter sur le capitaine Heimana Salem et les marins du navire Saint Xavier Maris Stella, habitués à la manoeuvre.

« Les Man contribuent aux activités essentielles des îles. Leur robustesse et leurs qualités sont parfaitement adaptées au climat salin de Polynésie. Et, même après cinq années d’utilisation, ils ne montrent pas de signe de faiblesse » indique Manueta Sachet, gérant de Temena Import concessionnaire de la marque depuis 2015. Oui, parce que la vie n’est pas toute rose non plus. Il faut supporter le sel et le sable qui ne sont pas vraiment les amis de la mécanique.

Ces camions sont destinés aux travaux du TP, du BTP mais aussi au transport en tout genre. Ils sont indispensables à la vie économique des 280 000 habitants des 120 îles polynésiennes. « Nous fournissons aussi les pièces détachées, les formations et le SAV nécessaire à l’ensemble des véhicules, engins et équipements que nous vendons« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

seize + 13 =