Manitou ferme Waco au Texas

113
Manitou Gehl Mustang
Manitou a décidé de fermer l'une des usines américaines au Texas

La fermeture en mars 2021 de l’usine Manitou de Waco au Texas, ex Gehl, pourrait être une conséquences de la crise sanitaire mondiale. Le constructeur français se voit dans l’obligation de rationnaliser ses capacités de production dans le monde. L’essentiel de ses productions nord-américaine sortira du Dakota du Sud.

blank

La production des chargeuses articulées de Waco ira à Yankton. C’est l’une de ses deux usines du Dakota du Sud. 50 postes seront créés. La production des chariots élévateurs reviendra dans l’Hexagone à Beaupréau. Et la plateforme d’importation nord américaine à Baltimore, dans le Maryland.

Selon Manitou la rationalisation de ses outils de production aux Etats-Unis garantira la rentabilité de ses opérations à l’international. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie de développement prioritaire du groupe en Amérique du Nord.

KRAMP

« Nous allons déployer nos efforts sur l’accompagnement de nos 148 collaborateurs de Waco dans leurs recherches d’emplois. Notamment grâce à l’aide de la Texas Workforce Commission », déclare Alexandre Caharel, Vice-Président de l’Unité de production chargeurs compacts et articulés.

Le site de Waco, qui couvre plus de 10 hectares, assurait les fonctions de fabrication, les pièces et le support. Il se compose de trois bâtiments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un × trois =