TP : Où sont passés les donneurs d’ordre ?

148
blank
Pierre Berger, FRTP « Tout doit être fait pour assurer la continuité de l'activité des collectivités locales ".

Les entreprises de Travaux Publics d’Auvergne-Rhône-Alpes comme partout en France veulent travailler. Elles en appellent aux préfets pour les aider à faire face aux multiples contraintes d’exercer.

blank

 » C’est d’ailleurs le rôle qui leur est confié par le Gouvernement », rappelle Pierre Berger, président de la FRTP Auvergne Rhône-Alpes. Car, en plus du guide sur les préconisations sanitaires de l’OPPBTP, une circulaire ministérielle diffusée aux préfets de région et de département définit leur rôle pour organiser la reprise de l’activité des travaux publics.

Les préfets ont donc comme mission prioritaire de coordonner la relance des travaux publics dans chaque département. Ceci en mobilisant l’ensemble de la filière, les maîtres d’ouvrage dont les collectivités locales de toutes tailles, les industriels et les acteurs de la distribution. Un comité de conciliation va voir le jour, afin d’apporter des solutions au cas par cas. Ce comité permettra à l’ensemble des acteurs de la filière de poser leurs questions. Mais aussi de faire part de leurs difficultés : mise en œuvre des recommandations sanitaires, hébergement et restauration des professionnels, application du droit du travail.

  • blank
  • blank
  • blank

Une commande publique disparue

La Fédération Régionale des Travaux Publics Auvergne-Rhône-Alpes alerte, par ailleurs, l’ensemble des collectivités locales sur l’urgence à réactiver la chaîne de la commande publique locale fortement ralentie : à cette heure, de nombreux services sont perturbés, alors même que les décisions de reprise des chantiers sont très attendues. 

Le lancement de nouveaux appels d’offre est de surcroît indispensable pour la survie des entreprises, en particulier des TPE/ PME.  Dans ce contexte, le décalage du second tour des élections municipales dans un certain nombre de communes ou l’impossibilité d’installer les conseils municipaux élus au premier tour constitue un facteur aggravant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt − 5 =