Wacker Neuson IDF à la fête

Wacker Neuson France Compactage Electrique
Belle mobilisation de matériels pour la journée porte-ouverte de Wacker Neuson France Ile-de-France

Belle rencontre au siège de Wacker Neuson France à Brie-Comte-Robert (77) en région parisienne où se sont réunis à l’occasion d’une journée porte-ouverte clients et matériels en grand nombre.

Cela reste un grand moment de grande convivialité, où nous pouvons échanger assez librement avec nos clients et prospects. Une belle journée donc organisée par les équipes de notre agence Ile-de-France, placée le signe de l’innovation et du service, avec une belle concentration de matériels, en outillages de chantier comme en gammes TP pelles et chargeuses”, évoque François Escourrou, Président de Wacker Neuson France.

On a ainsi pu découvrir en avant-première un nouveau modèle double-bille à guidage manuel, le RD7, disponible à partir de janvier 2020. Pour ce concept assez original, Wacker Neuson est partie d’une feuille blanche pour en faire un engin maniable, ergonomique, flexible, pour faciliter le travail de l’opérateur et protéger sa santé. Le produit est voulu bien positionné au niveau tarification, répondant à une logique d’achat par des loueurs (marché estimé à 3500 exemplaires par an). Cette journée a aussi permis de présenter de nouveaux services notamment le système de géolocalisation et d’information sur l’état de fonctionnement des machines, l’EquipCare de Wacker Neuson.

Nous allons battre de nouveaux records de vente en 2019, avec une progression de nos ventes de 25 % par rapport 2018. Cette bonne orientation du marché s’explique bien sûr par un secteur de la construction toujours aussi porteur mais aussi par une évolution structurelle de la part de la location dans nos ventes, qu’elles soient en direct vers les grand compte, pour les parcs location de nos concessionnaires ou bien chez les clients loueurs de notre réseau de distribution. Alors cette journée reste une belle occasion de les remercier tout simplement pour la confiance qu’ils nous témoignent de plus en plus”, conclut François Escourrou 


Article précédentATN repart du bon pied
Article suivantLe Belge Peter Jacobs remporte le DAF Driver Challenge
Franck
Après une vingtaine d’années passées à défricher les codes et usages des métiers de la construction et des professionnels des machines TP, je continue à faire ce que j’aime, aller à la rencontre de passionnés. Mon sujet c’est le terrain qui le dicte, où entrent en scène des personnages et des matériels. Et tout cela fonctionne car il existe une économie de marché et des stratégies d’entreprise. J’avoue j’aime aussi bien parler de la vie des boîtes en général. Qu’ils soient constructeurs, entrepreneurs, distributeurs, loueurs, techniciens, opérateurs, ils ont tous un regard différent à porter sur la réalité du secteur. Je leur donne avec plaisir la parole !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × cinq =