ATN repart du bon pied

Gilles Cheval ATN Nacelles FASSI GROUP JEKKO
Gilles Cheval est le nouveau directeur général de ATN, sous la coupe de Roger Boutonnet, Président de CTELM regroupant Fassi France, Miltra, Marrel, et aujourd’hui ATN.

Depuis sa reprise par le groupe Fassi, le fabricant français de nacelles a relancé sa production à hauteur de 50 unités par mois. Depuis mai 2019, la direction de l’usine est assurée par un industriel, Gilles Cheval.

Réorganisation et synergies. La production des nacelles ATN est revue et corrigée pour une meilleure efficience. De même, des synergies industrielles ont été très rapidement créées entre la maison mère Fassi et ATN, sur les achats, la logistique et la production. C’est d’autant plus vrai avec les grues araignées Jekko, matériels spécifiques de levage, notamment pour la pose de vitrage, qui sont les plus à même de partager un savoir-faire industriel et certaines pièces mécano soudées.

Remis sur les rails, ATN emploie 57 personnes, possède son propre bureau d’étude, un responsable export, un directeur commercial et général. “ Après cette période tumultueuse pour ATN à l’été 2018,  les clients n’ont pas oublié trop vite notre marque et apprécient ce qui faisait l’ADN d’ATN, la simplicité d’utilisation et d’entretien et la robustesse de nos nacelles. Un modèle reste d’ailleurs emblématique, c’est notre gros ciseau le CX15 qui est capable de se déplacer à hauteur maximale soit 15 m avec une charge maximale de 700 kg”, témoigne Gilles Cheval.

Article précédentDes poignées ergonomiques engcon lui permettent de reconduire sa pelle
Article suivantWacker Neuson IDF à la fête
Franck
Après une vingtaine d’années passées à défricher les codes et usages des métiers de la construction et des professionnels des machines TP, je continue à faire ce que j’aime, aller à la rencontre de passionnés. Mon sujet c’est le terrain qui le dicte, où entrent en scène des personnages et des matériels. Et tout cela fonctionne car il existe une économie de marché et des stratégies d’entreprise. J’avoue j’aime aussi bien parler de la vie des boîtes en général. Qu’ils soient constructeurs, entrepreneurs, distributeurs, loueurs, techniciens, opérateurs, ils ont tous un regard différent à porter sur la réalité du secteur. Je leur donne avec plaisir la parole !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix + 8 =