Ausa fait de l’électrique son allié

671

En lançant coup sur coup trois modèles compacts électriques, deux tombereaux de 1 et 1,5 t et un télescopique de 1,6 t et 4 m, Ausa prend le train en marche de l’électrification des engins urbains. A une différence près, c’est que l’espagnol préserve son ADN dans la simplicité, l’efficience, la légèreté et un prix relativement contenu par rapport à ce qui existe sur le marché.

Le Dig Tour 2024

Le D151 AEG girabenne électrique de 1,5 t de capacité devrait rapidement séduire les loueurs ou utilisateurs finaux en quête de nouveautés technologiques et d’adaptation à un nouveau monde sans pollution, ni bruit. C’est d’ailleurs le tonnage le plus vendu sur le marché, tout comme le 3 t, à 80 % dans la location.

Pour le spécialiste espagnol des engins compacts, si l’électrique est un passage obligé pour accompagner la décarbonation des travaux urbains, ce n’est pas pourtant qu’il perd de vue son ADN, basé sur la simplicité de conception, d’utilisation et un prix abordable. Dans cette logique Ausa lance déjà un deuxième tombereau électrique plus petit de 1 t de charge utile, à déversement frontal à haut déversement (1,72 m) le D101AEA. Décliné dans un version ultra compacte, il offre une étroitesse record de 98 cm pour passer dans l’encadrement d’une porte.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

Le D151 AEG girabenne

Ce modèle reçoit un moteur électrique de 7,6 kW, avec une puissance de pointe de 17,3 kW, supérieur au moteur diesel Kubota du D150 AHG. Il préserve sa traction 4×4 en prise permanente et transmission hydrostatique. Ausa annonce un couple de 130 Nm, largement suffisant pour évoluer en tout terrain comme son homologue diesel. En mode électrique, l’accélération est forcément plus vive, offrant une impression de conduite assez agréable pour le chauffeur. D’autant qu’il n’y a plus de vibrations et ni de bruit de moteur. Un plus pour la sécurité et la communication entre les personnels de chantier. Et dès que la pédale est relâchée, la vitesse se réduit instantanément et les batteries se recharge avec l’inertie du véhicule.

En basculant facilement le siège conducteur vers l’arrière, on accède au compartiment batteries, 3 en l’occurrence (9 kW de capacité cumulée) disposés sous un chargeur. Un emplacement a été prévu pour accueillir une 4ème batterie, ce qui porte la capacité embarquée à 12 kW.

Ces batteries Lithium Ion peuvent être chargées de 20 à 80 % en 2 h en les branchant directement sur un réseau de 230 V, ou en une heure avec une prise 415 V sur un chargeur rapide externe branché sur un réseau triphasé

Si l’opérateur quitte son siège, le moteur électrique s’éteint automatiquement, le redémarrage se faisant par simple impulsion sur le bouton de marche avant ou arrière. Des capteurs de présence siège et verrouillage de ceinture autorisent le fonctionnement du tombereau.

Un bond dans le futur

Le D151 AEG girabenne inaugure le futur design des tombereaux Ausa, avec un capotage arrière en acier, un poste de pilotage ergonomique, avec arceau rabattable désormais sur l’arrière, tablier de protection avant montant, siège plus confortable. De série on retrouve aussi un niveau à bulle avertissant sur l’angle de travail, les points d’accès sécurisés peints en rouge, une batterie de 12 V pour l’éclairage et fonctions du tableau de bord. En option, un éclairage par feux routiers est disponible.

Les modèles électriques du constructeur intègrent de série l’application de traçabilité de la marque, Ausanow avec localisation en temps réel des engins, leurs temps d’utilisation, les mises à jour logicielles et les détections des codes erreurs.

« Les premiers essais sur ce tombereau électrique sont concluants et plusieurs loueurs indépendants que je viens de visiter ont déjà signé pour les premiers modèles. Le produit intéresse en premier lieu ceux qui ont déjà entamé dans leur tête une démarche volontaire de réduire leur empreinte carbone et qui souhaitent être différent technologiquement. Le zéro bruit, le zéro émission, l’agrément d’utilisation sont autant de critères qui interpellent un grand nombre. Après il y a la barrière du prix, mais ce n’est pas infranchissable, les loueurs savent valoriser les avantages de l’électrique. Et, chez Ausa, on est transparent. Le D151AEG est seulement 50 % plus cher que le modèle thermique« , explique Christophe Devoghel, agent commercial Ausa pour la région Sud-Est de la France.

A côté des loueurs, les distributeurs sont des promoteurs incontournables par leur connaissance du marché et leur proximité. Ausa est disponible en Rhône Alpes chez Alliance Compact, Sivemat en Savoie, Comptoir de Matériels en Auvergne et Prowimat dans le Sud. Des enseignes connues et reconnues pour le sérieux et la qualité de leur service après vente.

Chariot télescopique T164E

D’une capacité de charge de 1 600 kg, le télescopique Ausa ultra-compact T164E peut lever jusqu’à 4 m de hauteur. Il reste de par sa conception un engin tout-terrain. Il délivre une puissance de 8,4 kW, en pointe à 21,2 kW, autorisant des pentes allant jusqu’à 32 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq − quatre =