Messersi mise sur l’électrique mais aussi le thermique

89
blank
Présentation sur bauma de l'offre électrique Messersi, avec les deux transporteurs à chenilles TC50-e et TC120-e ainsi qu'une minipelle de 2 t, la M18

A voir le stand Messersi à la bauma, on se dit que l’italien a plein de ressources pour innover, dans le thermique comme dans l’électrique. Tout en continuant d’alimenter quelques OEM.

EUROMASTER EXPERTISE

Comme beaucoup, Messersi avait sa zone Zéro Emission sur son stand de bauma. On y retrouve deux transporteurs sur chenilles TC50-e et TC120-e ainsi qu’une minipelle de 2 t, la M18-e sur batteries. Avec une charge utile 1,2 t, le TC120-e de Messersi est en version girabenne. Le fonctionnement de la benne est hydraulique, à partir d’une pompe à engrenages qui utilise une alimentation électrique commandée par un moteur électrique dédié. 

Le train de roulement à chenilles est entièrement électrique avec 2 moteurs électriques de 2 kW (un par chenille), alimentés par la batterie. 

En version thermique, le TC 120d reçoit un moteur essence de 23 ch pour une vitesse de 9 km/h. C’est un modèle apprécié sur le marché américain pour le transport du béton. Comme sur les autres modèles des « track carrier, » le train de chaînes breveté reçoit des galets inclinables en milieu de chenille pour assurer une plus grande surface d’appui.

Du plus lourd en transport

Merssersi présentait également sur bauma son plus gros modèle de dumper compact sur chenilles le TC550d. D’une capacité de charge de 5 t, il ne fait que 2,2 m de large (patins en de 600 mm). Il offre comme le TC350d une benne pivotante à 180°.

Comme pour le TC350d, les joysticks se situent sur les accoudoirs du siège. Le poste de conduite est réversible pour être toujours dans le sens de la marche. Le TC550d est entrainé par moteur Perkins à rampe commune (85,9 kW à 2400 tr/min) Stage V avec AdBlue. Il offre deux vitesses jusqu’à 12 km/h avec le système Auto Two Speed. Ce modèle est équipé de série d’une cabine, de la climatisation et d’une caméra de recul.

Bonne position de conduite, avec commandes suspendues, c’est un pré requis chez Messersi comme pour cette mini pelle 1,6 t zéro déport. Approved by Louis Roizard

Enfin à bauma, Messersì dévoile le CTL45, un mini chargeur sur chenilles d’une largeur de 1 350 mm et d’un poids de 2 700 kg. Son moteur est un turbo diesel Stage V Kubota à rampe commune de 33 kW/45 ch avec FAP. Sa puissance hydraulique fournit jusqu’à 56 l/min à 190 bars.

Messersi annonce une production de 2 500 unités, à 80 % des transporteurs à chenilles. L’entreprise emploie 130 personnes et a réalisé un CA de 33 M€ en 2021 avec un prévisionnel de 40 M€ en 2022, dont 25 % à l’export.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

deux × 4 =